Xinhua - Publié le Jeudi 5 Novembre 2020 à 14:00

Afrique : des obstacles se dressent sur le chemin de la réalisation de l'intégration du continent



Cotonou - Plusieurs facteurs menacent encore l'intégration africaine prônée par les dirigeants du continent en vue de concrétiser, à l'horizon 2063, la vision panafricaine d'une Afrique intégrée, prospère et en paix, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale, a déploré mercredi à Cotonou, le président de l'Assemblée nationale du Bénin, Louis Vlavonou.

S'exprimant dans le cadre de la rencontre des parlementaires de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sur le thème : "ZLECA : possibilité de réalisation dans un contexte de menaces transfrontalières (terrorisme et insécurité, pandémie et protectionnisme)", le député béninois pense que plusieurs facteurs qui menacent la réalisation de la paix, la stabilité, le développement durable du continent semblent se multiplier, contribuant potentiellement à la désintégration de l'Afrique.

"La gestion faite par certains Etats de ces différentes menaces et de bien d'autres encore de moindre importance ou plus localisées et qui a entrainé par endroits des violences xénophobes ou des fermetures unilatérales de frontières, semble remettre en cause les principes fondamentaux de la coopération et de l'intégration tant désirée", a-t-il souligné. En d'autres termes, a-t-il poursuivi, "les mesures protectionnistes qu'ont parfois inspirées ces menaces, somme toute conjoncturelles, apparaissent comme autant d'obstacles dressés sur le chemin de cette intégration pourtant salutaire que nous nous efforçons de réaliser depuis tant de décennies".

Naturellement, cette intégration, a-t-il souligné, "qui doit se faire par étapes, prévoit dans l'immédiat la suppression des droits de douane sur 90% des biens, permettant ainsi l'accès aux denrées, aux biens et aux services à travers le continent, ce qui devrait contribuer à accroitre de 52% le commerce interafricain d'ici 2022, selon les estimations de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique ". 


Tags : Afrique



Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador