AFP - Publié le Lundi 21 Septembre 2020 à 14:17

Algérie/Covid-19: décès du musicien Hamdi Benani, maître du malouf


​Alger - Hamdi Benani, un des maîtres du malouf algérien, un style de musique arabo-andalouse, est décédé lundi du nouveau coronavirus à Annaba dans l'Est de l'Algérie à l'âge de 77 ans, selon des médias algériens qui citent des proches du musicien.


Né à Annaba en 1943 dans une famille de musiciens, Hamdi Benani a été initié dès son plus jeune âge à la musique andalouse.

Neveu d'une autre icône du malouf, Mhammed El Kord, Hamdi Benani a modernisé ce genre ancestral en y ajoutant des instruments modernes tels que la batterie, la basse et la guitare électrique, au grand dam des puristes qui l'ont critiqué.

De son vrai nom Mohamed Cherif Benani, il était surnommé "l'Ange Blanc".

"On me surnomme l'Ange Blanc parce que je ne me sépare jamais de mon violon qui est de couleur blanche. J'aime cette couleur. Pour moi, elle est synonyme de paix et de sérénité. Elle symbolise la pureté et l'innocence, deux vertus qui devraient gouverner le monde", confiait-il en 2014 au quotidien La Dépêche de Kabylie.

Hamdi Benani s'est produit dans de nombreux pays, notamment en Corée du Nord en 1972, et devant de nombreux chefs d'Etat en visite en Algérie.

En 2017, il avait reçu la médaille de l'Ordre du mérite national algérien à l'occasion de la Journée nationale de l'artiste.

Décoré par la France, il avait été fait officier des Arts et des Lettres en décembre 2018 à Annaba.

Il sera enterré lundi en fin d'après-midi dans sa ville natale.


Tags : Hamdi Benani



Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador