AFP - Publié le Vendredi 20 Novembre 2020 à 14:11

Algérie: un militant des droits humains condamné à un an de prison


​Alger - Un militant des droits humains et du mouvement de contestation populaire "Hirak" a été condamné jeudi à un an de prison par le tribunal de Relizane, dans le nord-ouest de l'Algérie, selon son avocate.


Abdallah Benaoum, 55 ans, a été condamné pour avoir "jeté un discrédit sur les décisions de justice, incitation à attroupement et outrage à corps constitué", a précisé Fatiha Roubi, son avocate, sur Facebook.

Dans cette même affaire, il a été relaxé des chefs de délit de détention et de diffusion de vidéos visant à porter atteinte au moral des troupes de l'armée, à la sécurité de l'Etat, à l'unité et à l'intégrité de la nation, a-t-elle ajouté.

M. Benaoum, détenu depuis décembre 2019, doit sortir de prison le 11 décembre, selon Me Roubi.

Ali Khaldi, son co-accusé, a été relaxé de toutes les accusations mais, condamné dans une autre affaire, il reste en prison, a-t-elle expliqué à l'AFP.

M. Benaoum a activement participé au mouvement de contestation antirégime "Hirak", né en février 2019, et réclamant le "démantèlement du système" en place depuis 1962.

Souffrant de graves problèmes cardiaques, il a été opéré début novembre à Alger après la mobilisation de plusieurs ONG.

Il a déjà été emprisonné d'avril 2018 à juin 2019 pour "outrage au président de la République" et pour avoir "instrumentalisé les blessures de la tragédie nationale", au titre de l'article 46 de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale de 2006.

Celui-ci interdit les publications portant sur la guerre civile algérienne (1992-2002) ayant opposé les autorités aux groupes armés islamistes et qui ont fait officiellement 200.000 morts.

Près de 90 personnes sont actuellement emprisonnées en Algérie en lien avec le "Hirak" et/ou les libertés individuelles. Des poursuites basées, pour beaucoup, sur des publications sur Facebook critiquant les autorités, d'après le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), une association de soutien.


Tags : Algérie



Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador