MAP - Publié le Samedi 7 Novembre 2020 à 11:08

Amine Chaoudri ; SM le Roi a fait du développement en Afrique une priorité de la politique étrangère


​Lima - Sa Majesté le Roi Mohammed VI a placé l'Afrique au centre des priorités stratégiques de la politique étrangère du Maroc, a indiqué l'ambassadeur du Maroc au Pérou, Amine Chaoudri, mettant en avant les efforts du Royaume pour promouvoir le développement du continent.


Dans une interview accordée au quotidien péruvien "Expreso" à l'occasion de la célébration de la Journée de l'amitié afro-péruvienne, M. Chaoudri a déclaré que "SM le Roi Mohammed VI a fait de l'Afrique une des priorités stratégiques de la politique étrangère du Maroc", notant que le Royaume est aujourd'hui un partenaire économique stratégique important pour la plupart des pays africains.

Il a ajouté que la politique africaine du Maroc est basée sur une approche visant à traduire dans les faits l'engagement du Maroc en faveur de l'Afrique et à faire face aux différents défis auxquels sont confrontés de nombreux pays du continent, soulignant que les visites effectuées par SM le Roi dans de nombreux pays africains reflètent cet engagement sincère dans tous les domaines de coopération politique, économique, sociale, culturelle, spirituelle et sécuritaire.

À cet égard, le diplomate marocain a évoqué la hausse du volume des investissements directs marocains dans les pays africains, notamment dans les secteurs bancaire, des assurances, des télécommunications, de l'énergie, de l'agriculture et du logement, notant que le Maroc représente une source d'inspiration pour les pays du continent dans le domaine de la promotion des valeurs de l'islam modéré.

Par ailleurs, M. Chaoudri a souligné que le Maroc s'emploie également à renforcer l'intégration régionale en tant que mécanisme efficace pour renforcer la compétitivité et exploiter les complémentarités et les ressources de chaque région du continent, faisant observer que le Royaume est animé par une forte volonté de continuer à renforcer ses relations politiques et d'établir des partenariats diversifiés et fructueux avec les pays africains.

L’ambassadeur du Maroc au Pérou a cité certains grands projets lancés par le Maroc au profit du continent, parmi lesquels les unités de production d'engrais pour améliorer la productivité agricole et assurer la sécurité alimentaire de la population africaine. Il a également rappelé la création à Rabat de l'Observatoire africain des migrations sur proposition de SM le Roi en Sa qualité de Leader de l'Union Africaine sur la Question de la Migration.

M. Chaoudri a mis en exergue les contours de la politique adoptée par le Maroc dans le domaine de l'immigration et de l'asile, notant que la question est liée à une politique visant à améliorer les conditions de séjour des migrants à travers une approche humaine et responsable qui respecte leurs droits.

Dans le même contexte, le diplomate a affirmé que le Royaume œuvre, sous la conduite éclairée du Souverain, à protéger les pays africains des effets du changement climatique, rappelant l'organisation du Sommet de l'Action Africaine qui s'est tenu en marge de la COP 22 à Marrakech en 2016 et a identifié les priorités pour l'action climatique en Afrique et la création de Comités à cet égard.

D'autre part, il a souligné que l'Afrique et l'Amérique du Sud sont appelées à donner une nouvelle dimension à leurs relations diplomatiques et économiques, en mettant à profit les grands potentiels humains et naturels dont regorgent les deux continents.

Le diplomate a appelé à lancer des initiatives et des projets qui renforceraient le rapprochement entre les deux continents, rappelant la mise en place du Forum parlementaire afro-latino-américain en novembre 2019 à Rabat, qui est un mécanisme de plaidoirie en matière de paix, de justice sociale, de développement durable, de justice climatique, de gouvernance démocratique mondiale, d'état de droit et des droits de l'Homme.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador