AFP - Publié le Mardi 11 Août 2020 à 16:29

Après l'attaque au Niger, la France hausse le ton contre un "crime odieux"



Renforcer la sécurité des Français au Sahel, ne pas laisser le crime impuni et en tirer les conséquences militaires: Paris a haussé le ton mardi après l'attaque qui a fait huit morts, dont six humanitaires français dimanche au Niger.

Il y a d'abord eu les condamnations: "une attaque manifestement terroriste" pour Emmanuel Macron, "un crime odieux" pour le Premier ministre Jean Castex qui a également évoqué une "lâcheté difficilement descriptible".

Les deux hommes participaient mardi à un conseil de défense avec les principaux ministres régaliens, consacré aux conséquences de cette attaque.

"J'ai décidé de renforcer les mesures de sécurité pour nos ressortissants dans la région", a déclaré le chef de l'Etat dans un tweet à l'issue de ce conseil.

Il n'a pas donné de détails sur les mesures qui devraient être mises en place, notamment par le ministère des Affaires étrangères.

"Nous mettons tout en oeuvre pour soutenir les familles des victimes et répondre à l'attaque qui a coûté la vie à six de nos compatriotes et à deux Nigériens", a également assuré Emmanuel Macron. "Membres de l'ONG Acted, ces six jeunes témoignaient d'un engagement remarquable pour les populations", a-t-il ajouté.


Tags : Niger



Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador