MAP - Publié le Mercredi 13 Novembre 2019 à 11:58

Assa-Zag: Appel à cristalliser l'intérêt pour le patrimoine et la culture dans le chantier de la régionalisation avancée


​Assa - Des chercheurs et universitaires ayant participé à un colloque scientifique, organisé dans le cadre des activités du Moussem religieux de la Zaouia d'Assa "Malga Salihine" (Carrefour des hommes vertueux), ont appelé à la nécessité de cristalliser l'intérêt pour le patrimoine et la culture dans les programmes et les politiques du chantier de la régionalisation avancée.


Lors de cette rencontre initiée sous le slogan "Protéger les ressources patrimoniales dans les provinces du Sud du Royaume: un prélude à son développement", les participants ont discuté de l'importance d'investir le capital culturel aux niveaux local et régional selon une approche participative avec les différentes parties prenantes.

Ils ont souligné la nécessité d'exiger la valorisation du patrimoine culturel et la réhabilitation du patrimoine matériel de la région, en tant que capital culturel "exposé à plusieurs risques mettant en péril son existence".

A cet égard, le Coordinateur national du Programme de valorisation durable des Ksour et Kasbah du Maroc, Jalal Maâti, a mis en avant l'implication du ministère de l'Aménagement du terroir national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville dans la préservation du patrimoine culturel national par le biais de l'élaboration d'un programme d'évaluation durable des Ksour et des Kasbah.

Ce programme quinquennal (2015-2019), mis en oeuvre en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a créé un cadre qui encourage les acteurs locaux à adopter les résultats présentant un intérêt pour le patrimoine culturel. 

De son côté, le professeur Mohamed Lmalouki, chercheur dans le domaine des questions de patrimoine culturel dans le Sud et dans la province d’Assa-Zag en particulier, présenté un diagnostic des différents niveaux de la recherche académique, dans le sillage de la multiplication de recherches universitaires s'intéressant aux questions de patrimoine depuis l’adoption de la nouvelle réforme du système éducatif. 

En outre, les participants ont abordé le thème "Valorisation et préservation des sites de gravures, peintures rupestres, bâtiments historiques et sites archéologiques" dans la province d’Assa-Zag. Ils ont mis l’accent à cet égard sur la nécessité de mettre en valeur et de protéger ces sites en tant que patrimoine rupestre, d’autant plus que la province compte plus de 70 sites d’inscriptions rupestres distinctives. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Algérie | Afrique du Sud