MAP - Publié le Jeudi 5 Novembre 2020 à 14:00

Baisse de 41 % des recettes de l'Algérie en hydrocarbures au cours de 9 mois


​Alger - Les recettes algériennes d’exportation des hydrocarbures se sont établies à 14,6 milliards de dollars à fin septembre dernier, contre 25 milliards durant la même période de 2019, soit une baisse de 41 %.


Selon le ministre algérien de l’Energie, Abdelmadjid Attar, cité par la télévision publique "ENTV", la baisse des recettes s’explique par un recul des volumes exportés de l’ordre de 14 % et la chute des prix du pétrole qui étaient à 41 dollars le baril en septembre dernier, contre 65 dollars une année auparavant.

Le recul des recettes à l’exportation s’est logiquement répercuté sur les recettes de la fiscalité pétrolière, qui se sont établies à 1.441 milliards de dinars (-31 %), a-t-il ajouté.

Concernant les perspectives du marché pétrolier, le responsable a souligné que malgré la stabilité des prix depuis quelques mois, les analystes redoutent une deuxième forte vague de la pandémie de Covid-19 qui influerait sur la croissance mondiale et la demande.

Le ministre n’a pas fait de prévision concernant le montant des recettes à la fin de l’année en cours, mais elles devraient se situer, au vu des données actuelles, à moins de 20 milliards de dollars. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador