MAP - Publié le Mercredi 22 Janvier 2020 à 11:31

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 22/01/2020


​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mardi 21 janvier:


BAD :

Le fonds pour l'énergie hors réseau (FEI-OGEF) de la BAD, dédié aux particuliers et aux entreprises africaines, a levé avec succès un montant de 95 millions USD, dont 59 millions USD en capitaux propres et 36 millions USD en facilités de crédit.

Cette levée a été possible grâce aux contributions de plusieurs fonds et partenaires, notamment l'Union européenne (UE) avec un investissement à hauteur de 17 millions $ dont 15 millions $ en capital, et de 17 millions $ supplémentaires de la part de la KFW, la banque de développement allemande.

"Nous sommes heureux d'accueillir la participation de partenaires partageant les mêmes vues dans notre ambition commune de promouvoir l'accès à une énergie moderne, fiable et durable en Afrique, et de renforcer la participation du secteur privé afin de fournir de l'électricité aux communautés mal desservies en Afrique ", s'est réjoui Wale Shonibare, vice-président par intérim de la BAD en charge de l'électricité et de l'énergie.

Nigeria

La Banque africaine de développement (BAD) vient d'accorder 124,2 millions de dollars pour des investissements dans l’eau potable et l’assainissement à Akuré (Etat d’Ondo) au Nigeria.

Prévu pour s’étaler sur une période de 5 ans, avec un coût total de 222,69 millions de dollars, ce projet va permettre de résoudre le problème d’approvisionnement en eau potable des ménages et d’assainissement de la ville d’Akuré et de ses environs.

Cet appui financier aidera également à installer des infrastructures d'assainissement pour les écoles, les hôpitaux et les marchés.

Kenya :

Le projet du gouvernement kényan de construire 10.000 logements écologiques a reçu un appui financier de 39 millions de dollars US d’un groupe d’investisseurs britanniques.

Le projet, dont le coût total de leur construction est estimé entre 80 et 250 millions de dollars, a pour objectif de proposer des logements abordables et respectueux de l'environnement, consommant 20 % d’électricité et d’eau en moins. 

Le financement a été alloué par l’UK Climate Investments (UKCI), un investisseur copossédé par le gouvernement britannique et le Green Investment Group.

Le financement de la construction de ces logements permettra de démontrer comment une conception plus durable des bâtiments peut contribuer à lutter contre les effets du changement climatique, a affirmé Richard Abel, le directeur exécutif de l’UKCI.

Sénégal :

Le député Ousmane Sonko, leader du parti PASTEF, a appellé les pouvoirs publics à prendre des mesures urgentes pour apporter des solutions aux problèmes nés de l'ouverture d’une brèche sur le fleuve Sénégal en 2003.

L’ouverture d’une brèche au niveau de la Langue de Barbarie a été décidée en urgence lors des inondations de 2003, à l’époque pour sauver la ville de Saint-Louis de la crue de fleuve Sénégal.

Cette brèche de 4 mètres à l’origine, a vu son diamètre augmenter de manière spectaculaire au point de devenir l’embouchure de ce cours d’eau, entraînant des impacts importants sur le plan environnemental et menaçant à terme la survie même de la ville de Saint-Louis.

S’exprimant récemment lors d’une conférence publique portant les problèmes environnementaux dans la ville de Saint-Louis, il a fait état de « dégâts importants » et du déplacement de "centaines de populations" du fait des conséquences de cette brèche. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador