MAP - Publié le Mercredi 26 Février 2020 à 11:38

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 26/02/2020


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mercredi 26 février :


Sénégal :

-- L'épisode poussiéreux en cours se poursuivra mercredi, avec plus de densité sur la moitié Nord du Sénégal, avant de se dissiper progressivement, jeudi, indiquent l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météo (ANACIM) et le Centre national de la gestion de la qualité de l’air (CQA).

"La présence de poussière sur le pays se poursuivra aujourd’hui et durant la journée de demain et sera plus dense sur la moitié Nord du pays. Cette poussière se dissipera progressivement le jeudi 27 février 2020", relèvent l’ANACIM et le CQA dans un bulletin de prévision conjoint.

La qualité de l’air est très mauvaise dans les régions nord, ouest, centre et est.

Côte d'Ivoire :

--Le parti écologique de Côte d'Ivoire (PECI) a appelé les populations ivoiriennes à adopter des attitudes éco-citoyennes pour la préservation de l’environnement lors d’une « marche verte » initiée, samedi, dans la commune abidjanaise de Port-Bouet.

« Le parti écologique voudrait se positionner comme le fer de lance pour la défense de la préservation de l’environnement et surtout de la reforestation en Côte d’Ivoire », a fait savoir le président du PECI, Claude Gohourou.

Pour lui, les questions de la préservation de l’environnement ne doivent plus être que de simples déclarations. Elles doivent être mises sur la table de façon institutionnelle mais aussi de façon concrète.

Ghana :

--Les communautés du nord du Ghana bénéficient de la réhabilitation des sources d'eau qui devrait améliorer les moyens de subsistance et renforcer la résilience contre le changement climatique, grâce à un projet soutenu par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

La réhabilitation et la construction de nouveaux forages et barrages ainsi que de systèmes d'irrigation dans 50 communautés aident à répondre aux besoins en eau domestique et offrent des opportunités innovantes dans une région affectée par le changement climatique.

RDC :

--Le ministre de l'Environnement et Développement durable, Claude Nyamugabo a procédé, mardi à Kinshasa, à la restitution de ce qu’a été la participation de la RDC à la 25ème session de la Conférence des parties sur le Changement climatique, tenue à Madrid. 

La RDC s’est engagée à adopter des politiques et stratégies visant à réduire le gaz à effet de serre et à renforcer ces capacités de résilience aux impacts des changements climatiques, a-t-il dit.

Claude Nyamugabo a saisi cette occasion pour lancer un appel à une grande mobilisation des parties prenantes, à travers la mise en place de mécanisme d’information et de sensibilisation du public sur les effets du changement climatique et le développement de partenariat la société civile pour leur engagement dans le processus de dialogue environnemental. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador