MAP - Publié le Vendredi 27 Mars 2020 à 11:51

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 27/03/2020


​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du vendredi 27 mars :


Côte d'Ivoire : 

Des éléphants en divagation ont été aperçus dans la sous-préfecture de Togoniéré (nord), a indiqué le président du comité civilo-militaire (CCM) de Ferkessédougou, Koné Soungalo, samedi dernier, en marge d’une réunion mensuelle et qui s’est tenue à la préfecture de Ferkessédougou. 

“Nous avons été alertés de la présence d’éléphants dans la zone de Togoniéré. Nous avons à notre tour, alerté les eaux et forêts” a fait savoir le président du CCM de Ferkessédougou, M. Koné.

“Des dispositions sont prises pour les refouler dans leur base dans la forêt classée”, a-t-il rassuré.

Toutefois, le président du CCM regrette que, les forêts classées qui sont le cadre de vie naturel des pachydermes sont infiltrés par des populations rurales.

RDC:

Les prix des denrées alimentaires flambent sur les marchés de Kinshasa depuis l'annonce par le chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, des mesures barrières afin de lutter contre la pandémie du Coronavirus.

Les clients éprouvent des difficultés pour s’approvisionner. Un sac de semoule de maïs passe de 20 USD à 26 USD. Un sachet de sucre de 5kg qui coûtait 3,88 USD se négocie actuellement à 6,86 USD. Un sac de haricots vendu à 190 USD il y a peu revient maintenant à 250 USD.

Pour les vendeurs, la dépréciation de la monnaie nationale face au dollar américain et le confinement de la ville de Kinshasa sont à la base de l'augmentation de prix des denrées alimentaires.

Nigeria:

Le fournisseur d'off-grid Renewvia Energy Corporation et Dream Projects Incubators (DPI), une société spécialisée dans le développement et le financement des projets d’énergie solaire à l’échelle des services publics et l’off-grid ont décidé de se donner la main pour fournir l’off-grid solaire au Nigeria et au Kenya.

Faciles à installer et moins onéreux, ces systèmes solaires hors réseau sont très bien adaptés pour l’électrification des zones rurales. Les deux entreprises estiment que leur alliance permettra à des millions de personnes d’avoir accès à l’électricité.

"DPI a évalué les possibilités de projets hors réseau en Afrique subsaharienne et a estimé que la voie la plus efficace pour prendre position est celle d’une plateforme opérationnelle bien établie", explique Kazuomi Kaneto, le directeur général du DPI.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador