MAP - Publié le Jeudi 30 Avril 2020 à 13:28

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 30/04/2020


​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du jeudi 30 avril:


Gabon :

Le ministre gabonais de l'Environnement, Lee White, a participé, mardi, par visioconférence à la 11ème édition du Dialogue de Petersberg sur le climat, première réunion internationale du genre depuis le début de la pandémie du Covid-19.

La réunion du dialogue sur le climat de Petersberg fut l’occasion pour les gouvernements d’échanger, de manière collective, sur la nécessité de placer le climat au cœur des plans de relance de l’économie mondiale pour faire face à la pandémie de Covid-19, et ainsi œuvrer pour une transition écologique plus juste, plus verte, et tournée vers les populations les plus vulnérables, indique un communiqué du gouvernement gabonais.

RD Congo:

Le gouvernement congolais accorde un intérêt particulier à la problématique du changement climatique, a affirmé le ministre de l'Environnement et du Développement durable, Claude Nyamugabo Bazibuhe, mercredi au cours d’un atelier de validation du document actualisé de politique en matière de lutte contre les changements climatiques. 

Il entend s’investir précisément dans trois points, à savoir l’établissement d’une cartographie forestière et l’évaluation des tourbières, la préservation et la protection de l’environnement par une meilleure gestion des forêts, des eaux, de l’air et de la faune, ainsi que la protection des communautés locales en veillant à la bonne gestion des concessions minières et forestières ainsi qu’aux cadastres y relatifs, a-t-il dit.

Nigeria:

Le Nigeria a désigné quatre aéroports internationaux et neuf de niveau national pour subir une opération de désinfection anti-Covid-19 qui ne laissera pas en rade également 125 avions environ.

Selon le directeur de l'Education et de la Formation du Conseil des responsables de la Santé environnementale, Baba Yakubu Muhammed, cette opération sera étendue vers d’autres institutions et secteurs où le risque de contamination des personnels est élevé.

C’est le cas de 98 ministères, départements et agences (MDA) ainsi que 150 installations du gouvernement fédéral dans la capitale nationale. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador