MAP - Publié le Mercredi 25 Décembre 2019 à 11:43

Bulletin de l'écologie de l'Afrique


​Rabat - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mercredi 25 décembre :


  Sénégal:

Le Secrétaire général du ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des territoires, Etienne Turpin a mis en exergue récemment les résultats du projet de Gestion des eaux pluviales et d’adaptation au changement Climatique (PROGEP). 

« Les innombrables et diverses infrastructures d’assainissements mises en place par PROGEP ont permis dans de nombreux quartiers de Pikine et de Guédiawaye de sortir définitivement 800.000 personnes des problèmes d’inondations et récupérer une superficie d’environ 3000 hectares dans la zone périurbaine de Dakar », a-t-il salué. 

Etienne Turpin s’exprimait lors de l’atelier de partage des résultats de la capitalisation des acquis et des leçons apprises du projet de gestion des eaux pluviales et d’adaptation au changement climatique (PROGEP). 

Ces résultats sont les fruits d’un investissement collectif consentit par plusieurs acteurs institutionnels et non étatiques que l’on retrouve dans les organes impliqués dans sa mise en œuvre, a-t-il relevé. 

Côte d'Ivoire :

La Banque africaine de développement s'est associée à deux partenaires majeurs du développement pour présenter, récemment à la Conférence sur le climat (COP25) à Madrid, une application numérique destinée à aider les pays africains à mettre en œuvre, de façon simultanée, les grandes initiatives internationales. 

Le « Guide de planification intégrée en Afrique » a ainsi été rendu public par la Banque en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et l’Agence de développement de l’Union africaine-NEPAD (AUDA-NEPAD). 

Cette application numérique permettra d’intégrer notamment le contenu des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA) et de l’Accord de Paris de 2015 (COP21) sur les changements climatiques dans les plans de développement nationaux des pays d’Afrique. 

RDC:

Un forum sur les forêts a été organisé récemment à Kinshasa pour échanger sur la transhumance, de la délinquance forestière et du transfèrement des eaux de la RDC vers le Tchad, des questions qui non seulement alimentent sans cesse le débat, mais qui divisent aussi l'opinion tant nationale qu’internationale, à l’instar de la présence de peuple Mbororo en République Démocratique du Congo (RDC). 

L’objectif principal de ce forum, organisé par le Réseau des ressources naturelles et lancé par le conseiller du chef de l’Etat en matière d’environnement, était de sensibiliser les autorités et les acteurs de la société civile notamment sur la menace qui plane sur les ressources naturelles en RDC. 

« C’est une activité d’importance capitale puisqu’elle permet de réveiller les autorités qui sont responsables de la gestion des écosystèmes, des forêts et des terres. Nous pensons que les autorités qui ont pris part à ces assises vont répercuter le message auprès des leurs supérieurs, afin qu’elles prennent des mesures en faveur de nos communautés », a déclaré Raphael Mboyo, membre de l’ONG Repalef.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador