MAP - Publié le Lundi 16 Novembre 2020 à 11:28

Bulletin de l'écologie de l'Afrique


​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du lundi 16 novembre :


Madagascar :

--Un total de 44 unités solaires mobiles ont été mises en place dans la ville portuaire de Tuléar, au sud de Madagascar, avec une capacité de production de 2,9 Mwc.

Ces unités mobiles préassemblées par le producteur français d'énergies renouvelables, Akuo Energy, sont composées de 200 panneaux solaires capables de fournir près de 66 kWc, soit une capacité combinées de 2,9 MWc. 

«Les unités préassemblées et précâblées peuvent être déployées en 30 minutes seulement et repliées en 45 minutes. Elles présentent donc l’avantage de pouvoir être déplacées entre deux périodes de conditions climatiques difficiles, offrant ainsi des solutions de protection dans les territoires où le climat est instable », indique Akuo Energy.

Namibie/Botswana : 

--Le delta de l’Okavango, classé au Patrimoine mondial, est menacé par une société pétrolière qui devrait y commencer des opérations de forage en décembre.

La Namibie et le Botswana, qui étaient considérés parmi les champions de la conservation de la nature en Afrique, ont accordé des permis de prospection à la compagnie canadienne d'exploration de gaz et de pétrole, ReconAfrica, couvrant une zone de 35 000 km2.

La société, cotée en bourse de Toronto, a annoncé son intention d’entamer en décembre des forages dans des aires protégées qui alimentent en eau le delta de l’Okavango, sanctuaire unique de grands mammifères, inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité.

Cameroun :

--Le ministre délégué auprès du ministre en charge de l'Environnement vient au Cameroun le projet environnement Biodev 2030 qui s’étend sur 16 pays, rapporte la presse locale.

Ce projet qui vient appuyer le gouvernement dans la lutte pour la protection de la biodiversité va coûter près de 10 millions d’euros (6,5 milliards de F) pour les 16 pays pilotes concernés, notamment le Gabon, le Congo, la Guyane, l’Ethiopie, Madagascar, le Vietnam.

L’objectif du projet est de contribuer, par une approche multi-acteurs, à des engagements sectoriels ambitieux pour sauver la biodiversité mondiale. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador