MAP - Publié le Mardi 28 Janvier 2020 à 11:24

Bulletin économique du Maghreb du 28/01/2020


​Tunis - Un séminaire d'information sur le thème"la certification Halal, levier capital pour l’export" sera organisé le 4 février à Tunis.


Dans un communiqué, le Centre de Promotion des Exportations de la Tunisie (CEPEX) souligne que cet événement "vise à présenter d’une manière simple et intelligible la procédure à suivre pour se doter du label Halal et accéder à des millions de consommateurs dans le monde".

Il sera animé par des experts de cette norme qui, en l’espace de quelques années, s’est approprié 16% du commerce mondial pour une croissance annuelle à deux chiffres (10%).

Le label Halal en Tunisie a été mis en place, depuis 2013, par l’Institut national de la normalisation et de la propriété industrielle (INNORPI), suite à une collaboration avec l'institution de "Diwan Al Ifta" en annonçant l'élaboration d'un "label Halal" pour les produits nationaux de l'agroalimentaire. L’objectif est de favoriser l’accès de ces produits aux marchés exigeant ce label et positionner la Tunisie comme un producteur de choix respectant cette norme.

"Les 10 premiers pays exportateurs de produits certifiés Halal ne sont pas musulmans. Il s’agit de l'Argentine, de l'Australie, des Etats Unis, Brésil, la France, l'Inde, la Nouvelle Zélande, des Philippines, Singapour et la Thaïlande.

Ces pays accaparent près de 85% du marché mondial du Halal, ajoute la même source.

-. La filière des jeunes créateurs des marques tunisiennes sera lancée, le 31 janvier courant, à Yasmine Hammamet en Tunisie, par le Centre du commerce international, organe de l'ONU et de l'organisation mondiale du commerce (OMC). 

Elle s’inscrit dans le cadre du programme Global Textiles and Clothing (GTEX-MENATEX),dont l'exécution est à la charge de l'OMC. 

En marge de cet événement, une rencontre sera organisée les 30 et 31 janvier sur un ensemble de thèmes dont " Le réseautage entre jeunes créateurs et industriels bénéficiaires du projet GTEX-MENATEX Tunisie", et "Présentation du plan d’actions 2020, pour les filières Denim, vêtements techniques et lingerie, maillot de bain".

Dans sa phase initiale (2018- 2021), le programme "GTEX MENATEX", a œuvré à stimuler les exportations de cinq pays sélectionnés à savoir le Maroc, l'Egypte, la Tunisie, le Kirghizistan et le Tadjikistan. 

Il vise à accroître la compétitivité des exportations dans l’industrie textile et habillement (ITH), ce qui permettra d’impulser la création de l'emploi et les revenus, tout au long de la chaîne de valeur de l’ITH. 

"Pour atteindre cet objectif, à long terme, le programme prévoit de réaliser deux résultats majeurs. Il s’agit d’améliorer l'environnement des affaires et la performance des institutions d’appui au commerce dans le secteur, ainsi que de renforcer la compétitivité des PME dans le secteur des ITH".

Nouakchott -. Les travaux d’un atelier sur la coordination des programmes de développement dans la wilaya du Hodh El Gharbi ont débuté, le week-end dans la ville de Aïoun, dans le sud de la Mauritanie. L’atelier, organisé par le ministère de l’Économie et de l’Industrie, permettra de coordonner les efforts des partenaires économiques au niveau régional en vue de parvenir à un développement équilibré qui prend en compte les critères techniques assurant la réussite des approches de développement régional. Dans une déclaration à la presse, le responsable de la cellule régionale du ministère de l’Économie et de l’Industrie, Yahya Ould Sidebate, a souligné le souci du département à assurer le suivi des programmes et projets afin d’atteindre les objectifs de développement équilibré et partant œuvrer à l’amélioration des conditions de vie des citoyens.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador