MAP - Publié le Lundi 30 Décembre 2019 à 10:38

Bulletin économique du Maghreb du 30/12/2019


​Tunis - Le Conseil d'administration de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a fait état, au terme d'une réunion périodique tenue vendredi dernier, d'une amélioration progressive des principaux indicateurs monétaires et financiers en décidant de maintenir inchangé le taux d'intérêt directeur de la Banque à 7,75%.


Il a toutefois, noté que cette amélioration "demeure fragile et devrait être soutenue par l’accélération du rythme de la croissance et ce, à travers la multiplication des efforts des parties concernées pour rétablir les capacités de production".

Le Conseil recommande, à ce sujet, l'accroissement des efforts d’investissement et la promotion des exportations, outre l’accélération du rythme des réformes visant à consolider la performance économique, améliorer le climat des affaires et assurer la viabilité des équilibres financiers globaux".

Il a également fait remarquer une consolidation des avoirs nets en devises, lesquels ont atteint 18,94 milliards de dinars (1 euro = 3,14 dinars) ou 107 jours d’importation au 26 décembre 2019 contre 13,97 milliards de dinars ou 84 jours au terme de l’année 2018.

D'après, le Conseil, le taux de change du dinar a poursuivi son amélioration vis-à-vis des principales devises.

L'amélioration des principaux indicateurs monétaires et financiers "ne devrait pas toutefois occulter la faiblesse de la performance économique, avec un taux de croissance ne dépassant pas 1,1 % durant les neuf premiers mois de l’année en cours".

Elle explique que cette situation est "liée à la baisse de l’activité du secteur industriel suite, notamment, à la contraction de la demande extérieure et à la régression de la production nationale des hydrocarbures".

Concernant l’évolution des prix, le Conseil a noté la baisse du taux d’inflation aux environs de 6,3% en glissement annuel au cours du mois de novembre 2019, contre 7,4 % au même mois de l’année précédente. Cette évolution est due à la détente relative des prix aussi bien des produits alimentaires que des produits manufacturiers et des services.

L’inflation sous-jacente (hors produits encadrés et frais) a également poursuivi sa tendance baissière pour revenir à 6,5% contre 6,8% en octobre 2019.

S’agissant du secteur extérieur, le Conseil a enregistré la régression du déficit courant au niveau de 7,9% du PIB durant les onze premiers mois de l’année en cours, contre 9,9 % pour la même période de l’année précédente et ce, à la faveur de l’augmentation des recettes touristiques et des revenus du travail ainsi qu’à la décélération du rythme de progression du déficit commercial.

-. La Tunisie a accueilli 9,03 millions touristes jusqu’au 20 décembre avec des recettes d’environ 5,350 milliards de dinars, selon le ministre tunisien du Tourisme et de l’Artisanat René Trabelsi.

Le ministre a indiqué, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des résultats de son département sur la période 2016-2019, que « ce chiffre atteindra 9,55 millions touristes au 31 décembre 2019 conformément à l’objectif d’accueillir 9 millions de touristes en 2019 et représente une hausse d’environ un million de touristes par rapport à 2018.

Il a ajouté que cette amélioration est "due principalement à la situation sécuritaire et la poursuite des efforts déployés par le ministère en coordination avec tous les intervenants et les concernés par le secteur touristique parmi les professionnels, journalistes et composantes de la société civile".

Trabelsi a indiqué que le marché français a augmenté de 14 %, le nombre de touristes français ayant dépassé 850 mille touristes, outre le retour du marché anglais qui a progressé de 70 % pour atteindre environ 201 mille touristes.

Le marché italien a également crû de 21,4 % et le marché russe a évolué de près de 6 %, avec l’afflux de 632 mille touristes au 10 décembre 2019.

Par ailleurs, selon Trabelsi, environ 2,6 millions touristes algériens ont visité la Tunisie, soit une progression de 8,3 %. Il s’agit, a-t-il dit, d’un marché stratégique pour le tourisme tunisien qui a fait montre de solidité face aux crises que le secteur du tourisme a connu.

Il a souligné que le marché chinois est un marché prometteur, sachant que le nombre d’arrivants a plus que quintuplé depuis 2010 pour dépasser 20 mille touristes au 10 décembre 2019 contre 5175 touristes au cours de la même période de 2010.

Trabelsi a affirmé que les entrées touristiques de la Tunisie ont atteint au 10 décembre 2019 près de 5356,4 millions de dinars, enregistrant une croissance de 36,6 % en comparaison avec la même période de 2018. Ces recettes atteindraient 5700 millions de dinars à la fin de l’année en cours. 
 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador