MAP - Publié le Vendredi 25 Septembre 2020 à 11:53

Bulletin économique du Maghreb


Tunis - "Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l'internationalisation et l'innovation" est un projet de coopération entre plusieurs pays méditerranéens et l'Union Européenne, sera lancé en Tunisie, lors d’un Webinaire qui se tiendra, le 29 septembre à l'initiative du Centre Technique du Textile et du Pôle de Compétitivité de Monastir-El Fejja.


Ce Webinaire qui aura pour thème "Projet TEX-MED ALLIANCES : Quelle contribution à la résolution des problématiques post-COVID des T&PME en terme d’internationalisation, d’innovation et d’économie circulaire?" vise à interagir avec les entreprises et les startups du secteur textile-habillement.

L’objectif est de présenter le projet et ses objectifs à travers les différentes initiatives proposées en matière d’internationalisation, d'innovation et d’économie circulaire, exposer l’approche du projet en terme de mise en relation et de création d’alliances avec les acteurs économiques des deux rives de la Méditerranée et promouvoir les opportunités de développement et d’appui financier qu’offre ce projet aux PME et TPE.

Le projet "TEX-MED alliances" est financé par l'Union européenne dans le cadre du programme "ENI CBCMED" 2014/2020 pour le bassin méditerranéen. Il concerne le secteur du textile et habillement dans 7 pays méditerranéens à savoir la Tunisie, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, l’Egypte, la Jordanie et la Palestine.

Il vise à favoriser le développement des activités Textile et Habillement à travers la coopération transfrontalière dans 3 domaines: l'internationalisation, l'innovation et l'économie circulaire.

-. Une étude sur le potentiel d’intégration des technologies Power-To-X en Tunisie, est en cours de réalisation dans le cadre de la coopération Tuniso-allemande, a annoncé jeudi le directeur général de l' Agence Nationale pour la Maîtrise de l'Energie (ANME), Fethi Hanchi.

Une vision claire de ce potentiel sera dégagée dans les mois à venir et permettra d’élaborer la feuille de route d’implémentation de ces technologies qui sera prête en 2021, a précisé M. Hanchi lors d’un webinaire sur "le Power-To-X comme technologie d’appui à la transition énergétique".

Les technologies "Power to X" désignent, en effet, la reconversion de l’électricité en un autre vecteur énergétique ou son stockage. Elles consistent à utiliser l’excédent de production issu des énergies renouvelables pour produire des vecteurs énergétiques liquides ou gazeux comme l’hydrogène, le méthane ou le méthanol par conversion électrochimique. 

Ces vecteurs liquides ou gazeux sont ensuite, utilisés dans les secteurs de consommation pour les usages industriels ou pour produire à nouveau de la chaleur et de l’électricité. Ils peuvent aussi, être stockés durant une longue période avant de les réutiliser.

Les technologies Power-to-X permettent, également, de gérer l’intermittence des énergies renouvelables à travers le stockage intermédiaire de l’énergie générée lors de phases productives, afin de compenser les phases de faible production, ce qui permettra d’équilibrer l’offre et la demande d’énergie, d’améliorer la gestion des charges et de générer des produits de remplacement aux produits issus des énergies fossiles utilisés dans l’industrie. 

Hanchi a souligné que "face à son bilan énergétique déficitaire et à l’impératif d’avancer sur la voie de dé-carbonisation de son économie, la Tunisie doit accélérer sa stratégie de transition énergétique visant de réduire de 30% sa consommation d’énergie primaire et d’augmenter la part des ENR dans la production d’électricité à 30% à l’horizon 2030". 

"Ces objectifs sont théoriquement possibles mais il y a certaines contraintes techniques liées à l’incapacité de notre réseau à absorber et à dispatcher l’énergie produite. L’aspect intermittent des énergies renouvelables nous pousse aussi à améliorer nos solutions de stockage. Les technologies Power to X peuvent être l’une des solutions à envisager", a-t-il encore déclaré. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador