MAP - Publié le Samedi 11 Avril 2020 à 12:03

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 11/04/2020


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du samedi 11 avril :


Afrique-Economie-Santé

Le président sénégalais a pris une ordonnance pour interdire les licenciements et garantir des revenus aux travailleurs mis en chômage technique durant la pandémie de coronavirus, a annoncé vendredi le ministre du Travail, Samba Sy.

L'ordonnance du chef de l’Etat '’vise, dans les limites de la durée de la loi d’habilitation, d’une part, à interdire le recours au licenciement, d’autre part, à garantir un revenu au travailleur mis en chômage technique’’, a dit M. Sy lors d’un point de presse.

Sénégal-Finances

L’Etat du Sénégal a obtenu vendredi un montant de 55 milliards de FCFA (environ 88 millions de dollars) auprès des investisseurs opérant sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) à l’issue de son émission simultanée par adjudication d’obligations assimilables du trésor (OAT) à 3, 5 et 7 ans, rapporte l’agence de presse APA.

L’opération d’adjudication a eu un franc succès auprès des investisseurs qui ont massivement souscrit aux OAT avec un 135,216 milliards FCFA de soumissions globales là où l’émetteur ne sollicitait que 50 milliards FCFA, précise la même source citant l’Agence UMOA-Titres.

Afrique-Santé-Economie

La pandémie de coronavirus pourrait ramener la croissance de l’Afrique subsaharienne de 2,4% à -5,1%, indique la Banque mondiale (BM), dans la dernière édition de son rapport semestriel Africa’s Pulse.

"La croissance en Afrique subsaharienne a été touchée de plein fouet par la pandémie de coronavirus’’, affirme la BM dans ce rapport consacré à la conjoncture économique africaine et relayé par l’agence de presse sénégalaise APS.

Côte d'Ivoire-santé-douane

Le gouvernement ivoirien, réuni en conseil, a approuvé l'exonération des droits et taxes de douanes sur les équipements de santé, matériels et autres intrants sanitaires et aux mesures fiscales dans le cadre du plan de riposte à la pandémie de coronavirus (COVID-19).

Ces différentes mesures concourent à la mise en œuvre du Plan de riposte sanitaire national initié par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19, a indiqué le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré, à l’issue du Conseil. Estimées globalement à 117,5 milliards de francs CFA (1 euro =656 Fcfa), les mesures dudit plan comprennent la suspension temporaire du paiement de certains impôts, l’exonération totale ou la réduction partielle d’impôts et taxes et l’admission en charge des frais engagés dans la lutte contre la pandémie notamment en matière de renforcement du système des soins et d’approvisionnement en médicaments et matériels de protection.

Nigeria-Pétrole

Les quatre raffineries publiques du Nigeria ne seront plus gérées par la société publique du pétrole (NNPC), après leur remise à niveau.

Selon le patron de la société, Mele Kyari, une compagnie privée sera engagée par la fédération pour gérer les usines sur une base d'opération et de maintenance (O&M).

L’objectif est d’amener le secteur privé à investir dans les raffineries et à épauler le secteur public dans ses efforts pour l’autosuffisance en produits pétroliers, a expliqué le responsable.

Le ministère des Finances a exhorté les sociétés d'assurances et les caisses de retraite à participer aux adjudication des Bons du Trésor et rassuré tous les opérateurs économiques qui participent aux adjudication que "l'échéancier de remboursement sera toujours respecté comme ce fut le cas pour les Bons du Trésor émis en 2019".

Tout aussi, le ministre des Finances a remercié les banques commerciales qui continuent de placer leurs excédents de trésorerie dans les Bons du Trésor en dépit du contexte économique difficile induit par la la pandémie de Covid-19.

Au premier trimestre de cette année, le gouvernement a pu lever 96 millions USD à travers les adjudications des Bons du Trésor en monnaie nationale.

GabonFMI-

Le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, jeudi, un décaissement de 108 millions de DTS (soit environ 147 millions de dollars) pour le Gabon au titre de l’instrument de financement rapide (IFR). 

Le décaissement aidera le pays à répondre aux besoins urgents de financement de sa balance des paiements qui découlent de la pandémie de COVID-19 et des chocs sur les termes de l’échange.

La pandémie de COVID-19 et la chute simultanée des prix du pétrole devraient causer de grandes difficultés pour l’économie. 

RDC Le ministère des Finances a exhorté les sociétés d'assurances et les caisses de retraite à participer aux adjudication des Bons du Trésor et rassuré tous les opérateurs économiques qui participent aux adjudication que "l'échéancier de remboursement sera toujours respecté comme ce fut le cas pour les Bons du Trésor émis en 2019".

Tout aussi, le ministre des Finances a remercié les banques commerciales qui continuent de placer leurs excédents de trésorerie dans les Bons du Trésor en dépit du contexte économique difficile induit par la la pandémie de Covid-19.

Au premier trimestre de cette année, le gouvernement a pu lever 96 millions USD à travers les adjudications des Bons du Trésor en monnaie nationale.

Tanzanie-Electricité

Le gouvernement tanzanien a annoncé l'allocation de 91 millions de shillings (environ 39.000 dollars) à l’électrification de trois villages dans le district de Mkinga. 

La nouvelle a été annoncée par le ministre de l’Énergie, Médard Kalemani, qui a fait savoir que les travaux dans les villages de Mgamboshashui, Kumbamtoni et Mpale ont déjà commencé le mois dernier.

Par ailleurs, le responsable a indiqué devant le parlement que l’exécutif a finalisé la compensation des populations affectées par la construction d’une ligne de transmission électrique de 400 kV reliant les localités de Kinyerezi et de Dodoma en passant par Chalinze.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador