MAP - Publié le Mercredi 15 Avril 2020 à 12:25

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 15/04/2020


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 15 avril :


Afrique-Santé-statistiques

Devant la pandémie du Covid-19 qui affecte actuellement le Sénégal, l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) a décidé de revoir ses priorités en matière de collecte de données statistiques, ont annoncé mardi à Dakar les responsables de cette structure.

« Dans ce contexte difficile, l’ANSD, en vue d’assurer la continuité de ses missions, a revu ses priorités et adapté ses méthodes organisationnelles et opérationnelles de travail », ont notamment souligné les dirigeants de cette structure statistique. Ils ajoutent que pour les enquêtes qui sont maintenues, l’ANSD a plus que jamais besoin de la collaboration des ménages et des entreprises sollicités.

Côte d'Ivoire-agriculture-cajou

La brigade de gendarmerie d'Agnibilekro (Est ivoirien), a annoncé dans un rapport avoir saisi mardi 110 tonnes de noix de cajou transportées par trois camions remorques à Presso, à la frontière avec le Ghana.

« La cargaison d'un poids total de 110 tonnes a été saisie sur cette voie alors que les documents de transferts précisent Abidjan comme destination », indique la brigade de gendarmerie d’Agnibilekro. 

Cette action intervient dans le cadre de la lutte contre la fuite des produits agricoles vers les pays voisins. Assurant les contrôles de routine, des éléments de cette brigade de gendarmerie ont saisi mardi à 2 heures du matin, trois camions remorques chargés d'anacardes sur l'axe Presso-Ghana.

Ghana-FMI

Le Fonds Monétaire International (FMI) vient d'approuver un décaissement d'un milliard de dollars au profit du Ghana, au titre de la Facilité de crédit rapide pour lutter contre le Coronavirus.

Ce financement vise à aider le Ghana à répondre aux besoins budgétaires et de balance des paiements urgents auxquels le pays est confronté, indique un communiqué du FMI, publié sur son portail.

"Le déficit budgétaire devrait s'aggraver cette année compte tenu de la baisse attendue des recettes publiques et de l'augmentation des dépenses liées à la pandémie", indique le communiqué, notant que la dynamique incertaine de COVID-19 crée des risques importants pour les perspectives macroéconomiques.

Nigeria-UE

L'Union européenne (UE) vient d’octroyer 50 millions d'euros au Nigeria pour soutenir ses efforts afin de contrôler la propagation de la pandémie de coronavirus (COVID-19).

"L'UE accorde au Nigeria un don de 50 millions d'euros pour lutter contre Covid-19", a fait savoir le chef de la délégation de l'UE au Nigeria, Amb Ketil Karlsen, lors d'une réunion, mardi à Abuja, avec le président nigérian, Muhammadu Buhari.

Kenya-Economie

Le Kenya perd près d'un demi-billion de shillings par an (un dollar vaut 100 shillings kényans) des allègements fiscaux qui ont à peine stimulé les investissements et les emplois, selon un nouveau rapport de la Kenya Revenue Authority.

Le manque à gagner de 478 milliards de shillings a quintuplé par rapport à 100 milliards de shillings en 2012, selon le rapport intitulé Impact économique et analyse coûts-avantages des dépenses fiscales au Kenya.

Cela survient à un moment où le président Uhuru Kenyatta a chargé le Trésor national de mettre en œuvre diverses mesures fiscales qui verront la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) réduite de 16 à 14 pour cent et une exonération de l'impôt sur le revenu pour ceux qui gagnent un salaire brut de 24.000 shillings (environ 240 dollars) et moins, pour offrir un soulagement contre la pandémie de Covid-19.

RD Congo-Impôt

Le ministre congolais des Finances, Sele Yalaghuli, a saisi le directeur général ad. intérim de la Direction générale des Impôts (DGI) au sujet de la mise en œuvre des mesures économiques arrêtées par le gouvernement en faveur des entreprises pour atténuer l'impact de la pandémie du Coronavirus sur leurs activités.

M. Sele a demandé à la DGI d'observer la suspension, pour une période de trois mois, de la perception de la TVA à l'intérieur sur la production et la vente des produits de première nécessité, et l'interruption temporaire de toutes les missions de contrôle fiscal local, sauf pour des cas de flagrance avérée touchant aux intérêts du Trésor public.

Tanzanie-Economie En Tanzanie, la première centrale éolienne du pays achèvera bientôt la phase de mobilisation financière grâce à un prêt de 1,2 millions de dollars US accordé par la Plateforme de performance des énergies renouvelables (REPP), rapporte la presse locale.

La première centrale éolienne de la Tanzanie sera implantée à Mwenga, dans le district de Mufindi. Les trois turbines devant constituer la centrale ont déjà été livrées et leur installation est prévue pour s'achever en mai prochain. Une fois opérationnelle, la centrale aura une capacité de 2,4 MW.

Sa production sera distribuée via un réseau électrique rural qui sera développé et exploité par Rift Valley Energy Group, l’entreprise en charge de la conduite du projet. Elle alimentera plus de 4 500 ménages ainsi que plusieurs entreprises réparties dans 32 villages.

Gabon-économie-coronavirus-impact

Le Chef de mission du FMI pour le Gabon, Boileau Loko, a souligné que le choc Covid-19 combiné à l'effondrement des prix du pétrole entraîneront une augmentation du niveau de la dette publique du pays en 2020, notamment en raison d’une croissance plus faible, rapporte +l’Union+

Passée 2020, la dette devrait retrouver une trajectoire décroissante, notamment grâce à l’engagement des autorités à améliorer la collecte des recettes et la gestion des finances et de la dette publiques, a-t-il expliqué, notant que le plan de riposte économique de 250 milliards de francs mis en place par le gouvernement, devrait permettre au Gabon d’atténuer les effets négatifs de cette crise sanitaire. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador