MAP - Publié le Lundi 20 Avril 2020 à 10:18

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 20/04/2020


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du lundi 20 avril :


Sénégal-agriculture

Au total, 500 000 tonnes de graines d'arachide ont été collectées depuis l'ouverture de la campagne de commercialisation au Sénégal, dont 400 000 tonnes exportées, a annoncé dimanche, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, Moussa Baldé.

"On peut dire que cette année notre production est estimée à peu près à 1 400 000 tonnes. La collecte globale se situe actuellement à 500 000 tonnes et elle correspond à ce qu’on a eu ces dernières années", a-t-il dit sur la Radio futurs médias (RFM, privé), sur la campagne de commercialisation de l’arachide ouverte le 3 décembre dernier.

Sénégal-tourisme-crise

Le secrétaire général national du Syndicat du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, des cafés et bars du Sénégal, Mamadou Diouf a invité, vendredi, les partenaires sociaux du secteur du tourisme et de l’hôtellerie à collaborer en synergie pour sauvegarder les emplois, les salaires et la santé des acteurs en ce temps de crise liée à la pandémie du Covid-19.

"Les partenaires sociaux, en l’occurrence les employeurs et les travailleurs, doivent collaborer, en synergie, dans le cadre d’un partenariat social, pour trouver des solutions de sauvegarde des emplois, des salaires et de la sécurité des travailleurs qui sont dans les entreprises touristiques et hôtelières", a plaidé M. Diouf dont le syndicat est affilié à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (SNTHRS/CNTS).

Gabon-covid-19-salaires

Le ministre de l'Economie et des Finances, Jean-Marie Ogandaga a indiqué que le paiement des fonctionnaires dans les banques et les trésors publics débuterait le mardi 21 avril 2020, et se prolongera toute la semaine.

Selon le ministre, ce mode de paiement progressif, étalé sur toute la semaine, permettra d’éviter les attroupements constatés le mois dernier devant les agences bancaires, en respectant les mesures barrières de distanciation sociale.

Congo-Brazzaville-BAD-covid-19

La République du Congo bénéficiera d’une facilité de crédit pour ses opérations souveraines et d’une enveloppe destinée au secteur privé, grâce à un fonds Covid-19 créé par la Banque africaine de développement (BAD), a affirmé le directeur général Afrique centrale par intérim de l’institution panafricaine, Koné Solomane.

Afin de permettre aux pays africains d’accroître leur résilience face à la pandémie, la BAD a promis de débloquer 5,5 milliards de dollars destinés aux opérations souveraines et 1,35 milliard de dollars pour le secteur privé. Koné Solomane a fait savoir, Dans une interview accordée aux Dépêches de Brazzaville, que le Congo est éligible au guichet de la banque et que le montant précis de l’aide sera fixé à l’issue des prochaines discussions avec les autorités congolaises.

Côte d'Ivoire-inflation

L'inflation reste contenue en Côte d'Ivoire malgré la baisse d'activité en raison de la pandémie de Covid-19 qui sévit dans le pays depuis le 11 mars.

En effet, l'augmentation des prix à la consommation a enregistré une légère décélération à 2,4% en mars 2020, en glissement annuel, après une hausse de 2,6% en février, selon les données de l'Institut national de la statistique (INS).

La BCEAO n'est pas parvenue pour l'instant à faire remonter cette inflation au niveau qu'elle juge le meilleur, soit 3%, en soutenant l'activité économique surtout dans cette période délicate.

Cette hausse du niveau général des prix est essentiellement tirée par l'accélération de l'augmentation des prix des denrées alimentaires qui s'est établie à 5,7% en mars, après 5,6% en février.

Ghana-Mines

La compagnie minière Asanko Gold, active dans l'exploitation aurifère au Ghana, a produit 66 333 onces d’or à un coût global de 805 $ l’once, durant le premier trimestre de l’année.

Elle a engrangé des revenus estimés à 104,6 millions $, grâce à la vente de 67 820 onces d’or à un prix moyen de 1 542 $ l’once.

« La mine d’or Asanko a connu son meilleur trimestre depuis le début de la production commerciale il y a quatre ans. Elle a poursuivi ses bonnes performances opérationnelles avec une production trimestrielle et des recettes de vente d’or record », a commenté Greg McCunn, PDG de la compagnie.

Nigeria-Pétrole

Le directeur général du groupe de la Nigerian National Petroleum Corporation ( NNPC ), Mele Kyari, a estimé que l'intervention de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole ( OPEP ) et de ses alliés entraînera bientôt un rebond de Prix du pétrole.

Le prix du bonny light, le pétrole de première qualité du Nigeria, est tombé d'environ 28 $ à 12 $ ou 13 $ le baril la semaine dernière.

Kenya-covid-19

L'association des bailleurs et des locataires (LATAK) du Kenya a demandé à tous les locataires de cesser de payer leur loyer jusqu’à nouvel ordre en raison de l’impact de la pandémie de coronavirus.

Lors d’une récente conférence de presse, le secrétaire général de l’association, Ben Liyai, a révélé qu’il s’était déjà entretenu avec ses membres sur la question. Il a souligné que les entreprises avaient cessé leurs activités et que l’économie se dépréciait en raison de la crise

RDC-approvisionnement-covid-19

Dans le cadre du programme alimentaire d’urgence, une commission a été mise en place avec la logistique militaire pour permettre le transport des biens alimentaires de lieux de production jusqu’à Kinshasa.

Le premier lot des produits alimentaires est déjà arrivé dans la capitale, tandis que 1000 tonnes de produits seront bientôt distribués aux différents marchés de Kinshasa dans le cadre de la seconde opération.

Cette initiative résulte d’un constat de flambée volontaire et machiavélique des prix des produits et des biens de consommation dans la ville de Kinshasa suite aux mesures sanitaires prises pour lutter contre la propagation du COVID-19.

Ethiopie-Tanzanie-Aérien

La compagnie aérienne «Ethiopian Airlines» effectuera trois vols par semaine vers l'aéroport international du Kilimandjaro en Tanzanie, dédiés au transport des produits frais destinés aux marchés européens.

Cette décision est le résultat d'une initiative conjointe de la «Tanzania Horticulture Association» et de la «Kilimanjaro Airports Development Company» qui gère le deuxième grand aéroport du pays, rapporte le groupe médiatique éthiopien +FANA BC+.

Les exportations de produits horticoles de la Tanzanie ont été touchées de plein fouet après la suspension des vols des principaux transporteurs mondiaux, relève la même source.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador