MAP - Publié le Samedi 28 Mars 2020 à 11:11

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 28/03/2020


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du samedi 28 mars :


Sénagal-Covid-19-Solidarité

Le ministère sénégalais des Finances et du Budget a annoncé vendredi l'ouverture d'un compte bancaire dénommé '’Compte spécial fonds coronavirus/Covid-19" sur les livres de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour recueillir les différentes contributions financières à la lutte contre le Covid-19.

Ce compte est destiné à recueillir les différentes contributions financières dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus à la suite de l’appel à la solidarité nationale, a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué relayé par l’Agence de presse sénégalaise APS.

Sénégal-Energie

La conférence sur le secteur de l’énergie "Sénégal Oil & Power 2020’’, initialement prévue du 27 au 28 mai prochain à Dakar, est reportée à une date ultérieure, en raison de la pandémie de Covid-19, annonce-t-on vendredi dans un communiqué.

"Le Sénégal +Oil & Power 2020+ est reporté afin d’assurer la sécurité de toutes les parties prenantes, au vu de la situation liée à la pandémie de Covid-19", expliqué les organisateurs dans le communiqué.

Côte d'Ivoire-BAD-coronavirus

La Banque Africaine de Développement (BAD) a levé un montant exceptionnel de 3 milliards USD sur 3 ans pour atténuer l'impact économique et social du nouveau coronavirus sur les économies africaines.

Cette levée a suscité l'intérêt des banques centrales et des institutions officielles, des trésoreries bancaires et des gestionnaires d'actifs, y compris les investisseurs socialement responsables, avec des offres dépassant 4,6 milliards de dollars, précise vendredi un communiqué de la BAD.

Il s'agit, selon la Banque, de la plus importante émission à caractère social sur les marchés internationaux des capitaux et de la plus grande référence en dollars américains jamais émise par la Banque. Il sera remboursé avec un taux d'intérêt de 0,75%.

Ainsi, selon la même source, la BAD s’emploie à apporter des réponses souples visant à atténuer les graves répercussions économiques et sociales du Covid-19 sur ses pays membres ainsi que sur le secteur privé africain.

RDC-bons-trésor

En RD Congo, l'adjudication de Bons du trésor lancés mardi dernier n’a mobilisé que 26% des revenus attendus. D’après les résultats de cette troisième opération du mois en cours publiés par le ministère des Finances, seuls 6,5 milliards de francs congolais (FC) ont été servis sur un montant total initialement annoncé de 25 milliards de FC. Une situation attribuée aux effets de crise sanitaire du COVID-19 sur l’économie nationale.

Ce faible niveau de mobilisation des revenus des Bons du trésor tend à annoncer un nouveau cycle de ralentissement et du succès des adjudications.

Kenya-produits de base

Au Kenya, les commerçants ont commencé à augmenter les prix des produits de base, mettant en péril les gains que les consommateurs pourraient recevoir des mesures fiscales annoncées par le président Uhuru Kenyatta pour juguler les péripéties du nouveau Coronavirus, rapportent les médias locaux.

Le prix du gaz de pétrole liquéfié (GPL), par exemple, a augmenté de plus d'un tiers, les Kényans se livrant à des achats de panique à la suite d'une déroute économique provoquée par la pandémie de coronavirus qui a forcé le président à imposer un couvre-feu .

Une vérification ponctuelle effectuée par Saturday Standard a montré que la plupart des concessionnaires vendaient une bouteille de gaz de 13 kg à 2,400 shillings (24 dollars), un prix en augmentation de 600 shillings (6 dollars environ) par rapport à la semaine dernière.

Ethiopie-Café

Les exportations du café en Ethiopie ont réalisé quelque 500 millions dollars au cours des huit premiers mois de l'exercice budgétaire en cours qui a commencé le 8 juillet 2019.

Les principaux importateurs sont l'Allemagne, l’Arabie saoudite et le Japon, rapporte le médias éthiopien +New Business Ethiopia+

Par rapport à la même période de l’année dernière, le volume des exportations du café éthiopien a augmenté de 37 000 tonnes, indique la même source.

Ghana-Cacao

Le Ghana Cocoa Board a distribué 1.732 tronçonneuses à 134 coopératives de cacaoculteurs dans les districts de Sefwi-Waiwso et Akontombra dans la région nord-ouest, rapporte Ghanaweb.

Cette opération vise à faciliter le désherbage et l'élagage mais aussi couper le gui qui pousse dans les cacaoyers.

Une façon de mécaniser les coopératives, chacune devant recevoir entre 12 et 34 tronçonneuses, mais aussi d'inciter les cacaoculteurs individuels d'adhérer aux coopératives.

Nigeria-Monnaie

La Banque centrale du Nigéria (BCN) a suspendu les ventes de devises par les bureaux de change (BDC) et ce jusqu'à nouvel ordre.

Cette décision vise à protéger la monnaie locale, le naira, suite à une dévaluation causée par l’épidémie de coronavirus et par la chute des prix du pétrole, fait savoir la presse locale.

La semaine dernière, la banque centrale de la plus grande économie d’Afrique a dévalué de 15 % le naira qui est passé de N360 pour 1 dollar à N380. Depuis, le naira est tombé à N361 puis, jeudi, à N383,25. 

Somalie-Dettes 

Les arriérés sur le remboursement des prêts dus par la Somalie au Groupe de la Banque africaine de développement viennent d'être apurés à la suite du paiement intégral de 122,55 millions de dollars américains par le gouvernement du Royaume-Uni et l'Union européenne. 

Cet apurement a pour effet la levée des sanctions et le retour d'une coopération complète entre le Groupe de la Banque et la nation est-africaine. 

Le long périple qui a conduit au règlement des arriérés de la dette de la Somalie a commencé en 2014 : Il est notamment passé par l'achèvement de trois programmes de référence du Fonds monétaire international et la réalisation de progrès importants dans le cadre d'un quatrième programme. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador