MAP - Publié le Mercredi 13 Novembre 2019 à 11:08

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 13 novembre :


Sénégal-Economie

Le secrétaire exécutif de l'Observatoire de la qualité des services financiers (OQSF), Habib Ndao, a invité, mardi à Dakar, les acteurs financiers à prendre en compte davantage le digital et la problématique du financement innovant en général, dans le cadre de la promotion de l'inclusion financière en vue d'accroitre la performance de l’émergence de l’économie sénégalaise.

"La digitalisation tout comme la problématique du financement innovant constituent autant de défis dans le cadre de la promotion de l’inclusion financières que les acteurs financiers doivent prendre en compte en vue d’accroitre la performance de l’émergence de notre économie", a-t-il déclaré. 

M. Ndao représentait le ministre des Finances et du budget au forum portant sur le thème "Relations institutions financières clients : la digitalisation, un levier pour une meilleure inclusion financière".

Gabon-hydrocarbures

A la suite de la signature de plusieurs accords de Contrats de partage de production (CPP) entre l'Etat et plusieurs compagnies pétrolières, le groupe pétrolier et gazier Petronas vient d’annoncer de nouvelles découvertes au large des côtes du sud-ouest du Gabon.

« En plus de stimuler l’industrie pétrolière et gazière du Gabon, cette découverte stimulera également les activités de croissance dans la région et complétera nos réalisations en matière de construction d’un portefeuille important en eau profonde à l’échelle mondiale », a déclaré le vice-président exécutif et chef de la direction d’Upstream, Petronas, Datuk Mohd Anuar Taib, cité par la presse locale.

Bénin-BAD

La Banque africaine de développement (BAD) compte débloquer 372 millions de dollars en 2020, pour financer divers projets de développement économique au Bénin.

Selon l'institution bancaire régionale, cet investissement servira à financer huit opérations dans les secteurs de l'agriculture, des transports, de l'énergie et de l'assainissement.

Cet appui s'inscrit dans le cadre de la stratégie pays de la BAD approuvée pour la période 2017-2021 dans le but d'aider à la transformation structurelle de l'économie béninoise, pour une croissance inclusive génératrice d'emplois décents tout en assurant la transition vers une économie verte.

Kenya-agriculture

Le Kenya table sur production rizicole de 240.000 tonnes durant la campagne 2019/2020, soit environ le double de la récolte précédente, selon Joseph Irungu, principal Secrétaire à l’Eau, qui estime que cette performance est liée à la bonne dynamique du Projet d’irrigation Mwea, piloté par le Conseil national de l’irrigation (NIB).

Cette initiative devrait permettre de produire 180.000 tonnes de riz, ce qui représente environ 75% de la récolte nationale anticipée, souligne M. Irungu, ajoutant que la bonne récolte attendue devrait permettre au pays de réduire de 36% ses importations de la céréale.

Le Kenya consomme environ 400.000 tonnes de riz par an et importe 250.000 tonnes de la graminée annuellement, principalement du Pakistan et de l’Inde.

RDC-Brazzaville-infrastructures

La République démocratique du Congo a annoncé le lancement imminent des travaux du pont route-rail entre et Brazzaville Kinshasa. Aussi, les autorités congolaises ont également promis la signature bientôt d’un contrat pour la construction du port en eaux profondes de Banana, situé à l'embouchure du fleuve Congo avec l'océan Atlantique, dans la province du Bas-Congo.

"Les discussions sont très avancées, les partenaires sont-là. Et nous allons avancer avec eux », a déclaré le président de la RDC, Félix Tshisekedi, devant la diaspora congolaise réunie à Paris lundi 11 novembre.

Toujours dans le cadre de l’intégration régionale, "nous allons aussi très bientôt jeter les bases de la construction du pont-route-rail entre Brazzaville et Kinshasa. Le rail qui va passer dessus va aller jusqu’au port d’Ilebo. Avec le rail qui fait Matadi Kinshasa, nous pouvons relier Banana au centre de la RDC », a-t-il ajouté.

Les travaux de construction du pont-route-rail Brazzaville-Kinshasa devront débuter en août 2020. Le financement de ce projet se chiffrerait à 550 millions de dollars, selon la Banque africaine de développement. 

Ghana-Cacao

Le Ghana a déjà vendu près de 200 000 tonnes (t) de cacao sur la campagne prochaine 2020/21 à un prix qui comprend les 400 dollars la tonne de différentiel de revenu vital (DRV) mis en place par le Ghana et la Côte d'Ivoire en juillet, a fait savoir le patron du Cocobod Joseph Boahen Aidoo.

Ceci représente un peu moins du quart de sa production, l'Organisation internationale du cacao (ICCO) l'estimant à 830 000 t en 2018/19.

Le patron de l'organe régulateur a précisé qu'il entendait vendre à terme environ 650 000 t de la prochaine récolte 2020/21.

Nigeria-Télécoms

Tizeti, la start-up nigériane spécialisée dans la fourniture de connectivité Internet sans fil sur réseau alimenté au solaire, a annoncé le lancement de son service 4G au Nigeria. 

L’opération répond aux ambitions de l’entreprise de contribuer à l'extension du taux d'accès au haut débit à travers le territoire national. 

Selon Kendall Ananyi, le président-directeur général de Tizeti, "l'accès à une connectivité Internet illimitée, abordable et fiable, est un problème insoluble pour de nombreuses entreprises et clients résidentiels nigérians, en particulier pour les habitants des Etats d'Edo, de Rivers et d'Ogun […]. Pour résoudre ce problème et fournir une solution durable et rentable, nous tirons parti de nos tours alimentées à l'énergie solaire et de la bande passante Internet robuste de MainOne pour créer un réseau de tours détenues et exploitées à faibles coûts d'investissements et d'exploitation, ce qui nous permet d'offrir à nos clients un accès Internet illimité à 30 %, voire 50 %, du coût des forfaits de données mobiles traditionnels". 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador