MAP - Publié le Lundi 7 Septembre 2020 à 10:48

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du lundi 07 septembre :


Sénégal-Consommation

Les prix à la consommation au Sénégal ont enregistré en août une hausse de 2, 2 % comparativement au mois précédent en raison principalement de l'augmentation du coût des produits alimentaires et boissons non alcoolisées, a-t-on indiqué de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie.

'’Cette évolution résulte principalement d’une hausse des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées et, dans une moindre mesure de celle des services de santé’’, souligne l’ANSD dans sa note d’analyse de l’indice harmonisé des prix à la consommation.

Côte d'Ivoire-numérique

La première édition du Forum ivoirien du digital ( FID), un cadre d'échanges en ligne entre les acteurs du digital en Côte d'Ivoire, s'est ouvert samedi autour du thème, «construire un environnement digital responsable et sécurisé».

Ce forum qui rassemble une cinquantaine d'experts et de conférenciers avec des milliers de participants, permettra d'analyser l'évolution et la progression du digital en Côte d'Ivoire et ses implications économiques, politiques et sociales.

Le FID vise ainsi à créer une saine émulation dans les activités digitales et déclencher une nouvelle dynamique du paysage digital en Côte d'Ivoire. Ces assises digitales ont été ouvertes par une conférence inaugurale sur le thème « Blockchain et son utilisation dans le foncier ».

Côte d'Ivoire-riziculture

Le gouvernement ivoirien, à travers le ministère de la promotion de la riziculture, et OCP Africa, filiale du Groupe marocain OCP, ont signé, vendredi à Abidjan, un protocole d'accord visant à contribuer à la redynamisation de la production rizicole en Côte d'Ivoire.

L’accord vise à accélérer la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de la riziculture 2020-2030, qui ambitionne de rendre la Côte d’Ivoire autosuffisante en riz avant 2025 et de faire du pays l’un des plus grands exportateurs africains à l'horizon 2030.

L’accord couvre ainsi plusieurs domaines de coopération, dont le développement et la restructuration des chaînes de valeur des activités rizicoles et l’accès à des engrais adaptés, comme levier majeur d’amélioration de la productivité de la riziculture et des revenus des riziculteurs en Côte d’Ivoire.

Kenya-automobile

Au Kenya, les importations de voitures d'occasion sont en hausse avec une demande croissante malgré les faibles marges de prix sur le marché local, occasionnées par la baisse du pouvoir d'achat des particuliers.

L'Association des importateurs de voitures du Kenya (CIAK) a fait état d'une augmentation de 20% des importations de voitures d'occasion durant les derniers mois en dépit de la perturbation de la chaîne d'approvisionnement mondiale par la pandémie de la Covid-19.

Les unités d'occasion proviennent principalement du Japon, qui domine le marché kényan des voitures d'occasion avec plus de 80%.

Ethiopie-Nigéria-Aérien

La compagnie aérienne «Ethiopian Airlines» va relier à partir de ce lundi Abuja et Lagos à son réseau mondial de plus de 70 destinations.

Les villes concernées par les vols «d'Ethiopian Airlines» sont Toronto, Washington DC, Chicago, Newark, Londres, Paris et Manchester, rapportent les médias locaux.

Les vols commenceront lundi d'Abuja et mardi de Lagos, souligne la même source, notant qu'Abuja sera desservi quotidiennement par un Airbus A350 et Lagos par un B777 quatre fois par semaine.

Ghana-Nigeria

Le président de la République du Ghana, Nana Akufo-Addo, est d'avis que l’idée d’une législation visant à promouvoir un Conseil des affaires Ghana-Nigeria, chargé de superviser les questions de commerce et d’investissement entre les deux pays est en retard.

Selon lui, ce sont les événements qui produisent des institutions, et que le moment est venu de le faire.

L’idée d’une législation visant à promouvoir un Conseil des affaires Ghana-Nigeria, qui aura la surveillance des questions de commerce et d’investissement entre nos deux pays, est attendue depuis longtemps. Ce sont les événements qui produisent des institutions, et le moment est venu de le faire », a-t-il indiqué. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador