MAP - Publié le Vendredi 25 Septembre 2020 à 11:58

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du vendredi 25 septembre :


Sénégal-Entreprises-financements

Cent vingt entreprises sénégalaises vont bénéficier d'un financement de 2,4 milliards de francs CFA, pour les aider à se relancer dans un contexte de COVID-19, à l’issue d’un concours international de business-plan qui servira à les départager, sous l’égide de l’Agence de développement et d’encadrement des Petites et Moyennes entreprises (ADEPME).

Les entreprises sélectionnées doivent justifier de 7 ans d’existence pour bénéficier d’une subvention de 20 millions de francs CFA qui "n’est pas un prêt", a fait savoir l’adjointe au gouverneur de Saint-Louis en charge du développement, lors d’un atelier de partage avec l’ensemble des acteurs du secteur, les structures déconcentrés et entrepreneurs de la région de Saint-Louis.

Côte d'Ivoire-inflation

La tendance haussière des prix à la consommation en Côte d' Ivoire s'est poursuivie en août 2020 avec une inflation de +2,7%, après la progression de +2,7% en juillet 2020, selon les données de l'Institut national de la statistique (INS). Cette évolution est principalement imputable à la hausse des prix des produits alimentaires (+4,7%), des services de restauration (+4,6%) ainsi qu'au niveau du poste " Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles " (+3,1%).

S'agissant de la flambée des prix des produits alimentaires, on note qu'elle est tirée par la dynamique des prix des poissons (+4,2%), des légumes frais (+3,8%) et des tubercules et plantains (+23,6%). +++++

Burkina-BID-développement Le Burkina Faso va recevoir un appui financier de 8,5 millions de dollars, soit 4,75 milliards FCFA, de la Banque islamique de développement (BID) pour le financement des projets de développement en cours dans le pays.

En plus concret, ce financement permettra de soutenir la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES 2016-2020), selon des données rendues publiques lors de la 337ème réunion du Conseil des directeurs exécutifs de la BID. Le programme devrait permettre de soutenir 240 micro, petites et moyennes entreprises (MPME) gérées par des femmes, de créer 600 emplois directs et d'appuyer 13 entreprises pionnières qui proposent de nouveaux produits sur le marché.

Les travaux de la phase 2 du deuxième terminal à conteneurs du port de Mombasa devraient se terminer dans 14 mois, a déclaré l'Autorité portuaire du Kenya (KPA).

Le projet de 32 milliards de shillings ($295 millions) entrepris par la société japonaise Toyo Construction Company a débuté en septembre 2018 et est actuellement achevé à 56,3%. Sa livraison est prévue pour novembre 2021, informe KPA.

Il s'agit d'une extension de la première phase, celle-ci également construite par la même compagnie sur un prêt japonais de 26 milliards de shillings et mis en service en avril 2016. Une fois terminée, elle ajoutera une capacité de 450 000 EVP, ce qui portera la capacité totale du nouveau terminal à un million d'EVP.

Rwanda-Industrie pharmaceutique 

Le Rwanda s'apprête à lancer les activités d’Apex Biotech, la première entreprise accréditée pour la fabrication de produits pharmaceutiques made in Rwanda.

Etablie dans la zone économique spéciale de Kigali, la société codétenue par des investisseurs rwandais et bangladais devrait permettre de réduire la facture des importations de médicaments de 10 à 20 %, d’après la presse rwandaise.

L’usine a une capacité annuelle de production de 800 millions de paquets de comprimés, 200 millions de capsules, 8 millions de bouteilles et 5 millions de sachets de solutions de réhydratation orale (SRO). Lancée il y a quelques années, l’ouverture de l’usine initialement prévue pour le mois d’avril a dû être reportée en raison de la pandémie de covid-19.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador