MAP - Publié le Jeudi 22 Octobre 2020 à 15:52

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du jeudi 22 octobre :


Côte d'Ivoire-Ghana-agriculture

La Banque africaine de développement (BAD) a donné son accord à une participation du Mécanisme africain de financement du développement des engrais (MAFDE) dans une garantie de crédit commercial partiel d'un montant de 4 millions de dollars USD prise aux côtés d'OCP Africa, filiale du groupe marocain OCP.

Ce projet réduira les risques potentiels tout au long de la chaîne de valeur agricole et permettra d'améliorer, en Côte d’Ivoire et au Ghana, l’accès aux intrants de qualité, en particulier les engrais, indique la BAD sur son site web.

Côte d'Ivoire-BAD-pandémie

Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement, le guichet de prêt à taux concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement, a approuvé, un prêt de 50,7 millions de dollars américains (36 millions d’unités de compte) à la Tanzanie pour financer la riposte de ce pays d’Afrique australe à la pandémie de Covid-19.

Le prêt, issu de la Facilité de réponse rapide contre le Covid-19 (CRF) mis en place par la Banque, a pour objectif de soutenir le plan d’intervention de 109 millions de dollars du gouvernement tanzanien contre la pandémie, dont le financement est assuré conjointement par la Banque et d’autres partenaires de développement du pays, selon un communiqué de la BAD.

Côte d'Ivoire-digital

La crise du Covid-19 a accéléré les processus de digitalisation de nombreuses entreprises ivoiriennes, relève la dernière enquête OBG CEO Survey, réalisée à la fin du mois d’août auprès de chefs d’entreprises ivoiriens par le cabinet d’intelligence économique Oxford Business Group (OBG).

Selon l’enquête, un renforcement de la digitalisation contribuerait à la relance des activités économiques en Côte d’Ivoire. 27,5% des chefs d’entreprises interrogés ont en effet identifié le secteur des technologies de l’information et de l’innovation comme principal moteur de la relance en Côte d’Ivoire.

D’après ce rapport, 53% des sondés ont fait état d’investissements considérables de leurs entreprises dans des technologies innovantes et 31% d’investissements modérés afin de faciliter la reprise ou la poursuite de leurs activités dans le contexte de crise actuel.

Gabon-économie-coronavirus-impact

Toutes les branches d'activités de l’économie ont diversement été frappées par la pandémie de Covid-19, selon le ministère du Travail.

Les secteurs d’activité les plus impactés par les licenciements économiques, au regard des statistiques des services d’inspections du travail sont, entre autres, le secteur forestier, soit 289 pertes d’emplois (32,2905 %), les services, soit 207 pertes d’emplois (23,1285 %), le secteur pétrolier et assimilé, soit 116 pertes d’emplois (12,9609 %), le BTP et le génie civil, soit 65 pertes d’emplois (7, 2625 %), l’hôtellerie, la restauration et les débits de boissons en plus du tourisme, soit 63 pertes d’emplois (7,0391 %).

Certains secteurs, comme le commerce général structuré, les banques ou la branche pharmaceutique ont réussi l’exploit de doper leur chiffre d’affaires ou leur total bilan, relève la même source.

Kenya-investissement

Au Kenya, un consortium vient de lancer un projet permettant aux régimes de retraite de réaliser conjointement des infrastructures durables à long terme et des investissements alternatifs.

Le Kenya Pension Fund Investment Consortium (Kepfic) offre une opportunité de collaboration entre les fonds de pension kényans et américains ainsi que d'autres investisseurs institutionnels.

Le consortium est soutenu par le gouvernement américain par le biais du mécanisme d'investissement au Kenya de l'USAID, Power Africa, le Groupe de la Banque mondiale et "MiDA Advisers" en partenariat avec "USAid Invest".

Rwanda-Logement

La Banque de développement du Rwanda (BRD), l'Office rwandais de sécurité sociale et l’institution financière panafricaine Shelter Afrique ont conclu un partenariat tripartite pour le lancement au Rwanda d’un projet de logement de 400 millions de dollars.

Ce projet d’envergure, qui vise la création de 10.000 logements durables à Kigali d’ici quatre ans, bénéficiera à plus de 50.000 Rwandais et générera près de 40.000 emplois directs, rapporte jeudi la presse locale.

Baptisé Kinyinya Park Estate, ce projet sera réalisé en partenariat avec des institutions de financement du développement, dont la Banque de commerce et de développement de l'Afrique orientale et australe (TDB).

Bénin-Budget

Les élus béninois ont entamé, mardi, l'examen le projet de loi de finances pour l’exercice 2021 établi à hauteur de 2452,192 milliards FCFA contre 2167,099 milliards FCFA pour l’année 2020, selon le quotidien national La Nation.

Le Bénin vise un taux de croissance de 6% de son Produit intérieur brut (PIB), et le présent projet de budget du budget ambitionne principalement de renforcer la résilience de l’économie nationale et sa relance face aux chocs exogènes ainsi que la consolidation budgétaire et le renforcement du modèle social.

Soudan du Sud-Monnaie

Le gouvernement sud-soudanais a rejeté récemment une proposition de créer une nouvelle monnaie au moment où la livre sud-soudanaise continue de chuter face au dollar et à d'autres devises en raison de la crise économique.

"Le changement de devise nationale a été abordé pendant la discussion au cours d'un précédent conseil du gouvernement comme l'une des mesures possibles à long terme, mais finalement elle n'a pas été approuvé", a affirmé le ministre de l'Information et de la Radiodiffusion, Michael Makuei Lueth.

Le changement de la monnaie n'était qu'une proposition parmi d'autres sur les moyens de gérer la crise économique, a-t-il notamment souligné.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador