MAP - Publié le Lundi 16 Novembre 2020 à 11:29

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du lundi 16 novembre :


Côte d'Ivoire : Les entreprises publiques ivoiriennes, constituées de 27 sociétés d'Etat (SODE) et 14 sociétés à participation financière publique majoritaire (SPFPM), ont rendu une bonne copie au premier semestre de l'exercice en cours, malgré la pandémie de la Covid-19. A titre d'illustration, ces entreprises gérées par l'Etat ivoirien, ont réalisé un résultat net de 25,3 milliards FCFA à fin juin 2020, contre une perte de 21,9 milliards FCFA à fin juin 2019, soit un bond de +215,53%.

Cette bonne performance est principalement tirée par les sociétés d'Etat, qui ont enregistré un résultat net de 30,7 milliards FCFA qui a compensé les déficits réalisés par d'autres entités publiques.

Côte d'Ivoire : A fin juin 2020, 249 milliards FCFA de marchés publics ont été approuvés en faveur des PME ivoiriennes.

Ces dernières ont ainsi décroché 41,8% du montant total des marchés publics octroyés sur la période, a annoncé ce 11 novembre le gouvernement réuni en conseil des ministres.

Comparativement à fin juin 2019, cette part qui est une hausse de près de 11 points traduit l'engagement du gouvernement à simplifier les procédures et à faciliter la participation de cette catégorie d'entreprises aux appels offres publiques.

Notons par ailleurs que de façon globale, le montant des marchés publics approuvés à fin juin enregistre une hausse de 7,4% à 594,5 milliards FCFA.

Tanzanie : En Tanzanie, Equity Bank et le fournisseur de solutions solaires Zola se sont associés pour permettre à quelque 160.000 ménages, vivant principalement dans les zones rurales, d'avoir accès à des installations solaires domestiques.

Pour ce faire, la banque a entrepris d'accorder aux ménages cible un prêt de 300.000 shillings tanzaniens (130 USD). « Nous voulons atteindre le plus de ménages possible en utilisant les fonds propres, les infrastructures et les agents de Equity et Zola », a affirmé Robert Kiboti, le responsable des prêts à Equity Bank.

L’institution financière souhaite notamment s’appuyer sur les 14 implantations de Zola et sur ses 4000 agents répartis sur l’ensemble du territoire. Les prêts seront octroyés aux ménages éligibles à un taux d’intérêt de 16 %.

Kenya : Le Kenyatta International Convention Center (KICC) mise sur une reconnaissance mondiale continue pour positionner le Kenya comme une destination de choix pour les réunions, les voyages d'incitation, les conférences et les expositions (MICE).

KICC a reçu cette semaine dernière le prix de la meilleure destination pour les réunions et conférences en Afrique 2020 dans le cadre des World Travel Awards (WTA), prix qu'il a remporté pour la deuxième année consécutive.

Afrique du Sud : Le taux de chômage en Afrique du Sud a atteint, en septembre dernier, un record de 30,8 pour cent, enregistrant ainsi une hausse de 7,5 pc par rapport au deuxième trimestre 2020, révèle l'Agence nationale des statistiques.

Dans un communiqué, l’Agence a souligné avoir constaté au cours du troisième trimestre de cette année des mouvements importants sur le marché du travail, entrainant une augmentation significative de 7,5 points de chômage, soit le plus fort taux de chômage enregistré depuis la mise en place des statistiques dans le pays en 2008.

Angola : La société angolaise des hydrocarbures «Sonangol» a assuré, dans un communiqué, garantir la disponibilité de carburants dans le pays et que la forte affluence aux stations-service était due à de fausses informations sur une hausse des prix. 

«La forte affluence enregistrée aux points de ravitaillement, au cours de ces derniers jours, a été déclenchée par une fausse information diffusée dans différents milieux, laissant entendre une prétendue hausse des prix des carburants dans les prochains jours», souligne la Société.

Elle explique que les informations ont été divulguées dans "le but de créer des troubles au fonctionnement normal de la distribution" et la spéculation sur les prix.

Botswana : Le secteur minier botswanais devrait connaître un ralentissement de 24,5 % sur l'ensemble de l'année 2020, a indiqué le Président botswanais, Mokgweetsi Masisi.

Cette situation est due notamment à l'impact de la pandémie et du confinement sur les exportations de diamants, a souligné le chef de l'Etat dans son discours sur l'état de la nation.

Cette baisse constitue un coup dur pour l’économie du pays où l'industrie minière représente un cinquième du PIB. Le Botswana a fermé depuis mars ses frontières pour lutter contre la propagation du virus, empêchant les acheteurs internationaux de se rendre dans le pays pour acquérir des diamants bruts, le principal produit minier. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador