Xinhua - Publié le Jeudi 5 Novembre 2020 à 11:04

(COVID-19) L'Algérie prendra des mesures "sévères" si le virus poursuit sa propagation



Alger - L'Algérie prendra des mesures "sévères" si le nouveau coronavirus (COVID-19) continue de se propager, a averti mercredi à Alger le Premier ministre Abdelaziz Djerad, sans toutefois préciser la nature des ces mesures. Le "gouvernement prendra des mesures sévères pour préserver la société et empêcher la hausse des cas (de COVID-19)", a prévenu le chef de l'exécutif à l'occasion de l'ouverture de l'année scolaire 2020/2021 pour les cycles moyen et secondaire, imputant la responsabilité de la recrudescence des cas positifs en Algérie au non-respect des gestes barrières. Le 25 février, l'Algérie a enregistré un premier cas confirmé du COVID-19 et le 12 mars un premier décès lié au virus. Le 24 mars, un confinement total a été imposé sur la province de Blida (principal foyer de la maladie), tandis que la capitale Alger a été soumise à un confinement partiel.

Depuis, cette mesure a été étendue à d'autres régions, assouplie ou reconduite en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique. Après une trêve pendant laquelle le nombre de cas testés positifs a tourné autour de 100, la courbe des cas de contamination au virus a pris l'ascenseur depuis une semaine. Selon le dernier bilan, l'Algérie a enregistré au cours des dernières 24 heures 548 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus, 230 guérisons et dix décès supplémentaires liés à la maladie. A ce jour, le pays a recensé un total de 59.527 cas confirmés, 1.999 morts et 41.001 guérisons.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador