MAP - Publié le Mardi 29 Septembre 2020 à 11:44

Grand Magal de Touba au Sénégal : Des changements majeurs à cause de la situation épidémiologique


Dakar - Le grand Magal de Touba, méga-rassemblement spirituel de la communauté mouride du Sénégal, prévu le 5 octobre, connaitra des changements majeurs dans son organisation à cause de la situation épidémiologique due au coronavirus, annonce-t-on auprès des organisateurs.


A travers sa commission presse, le Comité d’organisation du Magal qui réitère son engagement à accompagner et orienter la presse nationale et internationale pour la bonne couverture de cet évènement, souligne toutefois que vue le contexte sanitaire mondial, l’édition de cette année connaitra des changements majeurs dans son organisation. 

Toutes les activités du programme, qui habituellement rassemblaient du monde, seront organisées sous format virtuel, explique le Comité faisant état notamment du colloque international et des conférences. 

La cérémonie officielle quant à elle sera annulée pour cette année, précise la même source.

Le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké avait assuré, récemment, que le grand Magal de Touba aura bien lieu le 5 octobre comme prévu, en dépit de la situation épidémiologique due au coronavirus.

Le Magal va se tenir dans son format initial et la position du khalife général sur la célébration de l'évènement ne souffre d’aucun doute, avait affirmé le porte-parole de la communauté, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre.

Dans un contexte de pandémie, des changements seront, toutefois, apportés dans l’organisation de l’édition 2020 du grand Magal de Touba, avait précisé le porte-parole, soulignant que "pour cette année, certaines activités seront annulées ou modifiées pour éviter les grands rassemblements".

Considéré comme la plus grande manifestation religieuse du Continent, le grand Magal rassemble chaque année des centaines de milliers de Mourides sénégalais, d’adeptes de la tariqa et de pèlerins étrangers qui se donnent rendez-vous à Touba, fief de la communauté, pour magnifier la mémoire du fondateur de la Tariqa, Ahmadou Bamba Mbacké.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador