Xinhua - Publié le Mercredi 19 Août 2020 à 09:48

Le Maroc appelle les différentes parties maliennes à un dialogue responsable et au respect de l'ordre constitutionnel



Rabat - Le Maroc suit avec préoccupation les évènements en cours depuis quelques heures au Mali, a affirmé mardi un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères. Attaché à la stabilité dans ce pays, le Royaume appelle les différentes parties à un "dialogue responsable, au respect de l'ordre constitutionnel et à la préservation des acquis démocratiques, afin d'éviter tout retour en arrière préjudiciable au peuple malien", a indiqué la même source.

Après une mutinerie ce mardi des militaires à Kati, une localité proche de la capitale malienne, Bamako, le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta et son Premier ministre, Boubou Cissé ont été arrêtés par des mutins en révolte. Un peu tôt dans la journée, à travers un communiqué, la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest(CEDEAO) a exprimé sa préoccupation face à la crise malienne, s'opposant à la prise du pouvoir par les armes. 


Tags : Mali, Maroc



Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador