MAP - Publié le Vendredi 20 Novembre 2020 à 12:17

Le Maroc insiste à l’UA sur le respect de la légalité internationale, du bon voisinage et la lutte contre le séparatisme pour une paix durable en Afrique


​Addis-Abeba – Le Maroc a insisté, jeudi à Addis-Abeba, sur le respect de la légalité internationale, du bon voisinage, de la non-ingérence, de la lutte contre le séparatisme et de l’interdépendance entre paix, sécurité et développement pour une paix durable en Afrique.


L’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de la réunion du Comité des Représentants Permanents de l’UA, préparatoire au 14ème Sommet extraordinaire de l’Union sur la thématique «faire taire les armes», qui aura lieu le 6 décembre par visioconférence, a décliné la vision du Maroc d’un continent africain prospère où le citoyen africain doit disposer de tous les atouts de la paix et de la stabilité nécessaires pour son développement économique et social.

Le Royaume, fort de sa vision constante visant à mettre les causes nobles de l’Afrique et les intérêts vitaux du citoyen africain au centre de l’agenda panafricain, demeure déterminé, depuis son retour à l’UA, à mettre fin aux manœuvres dont cette Institution a été victime durant des décennies. A cet égard, la délégation marocaine a mis un accent particulier sur l’interdépendance entre la paix, la sécurité et le développement comme condition sine qua non de la pérennisation de la sécurité du continent africain.

Le diplomate marocain a souligné lors de cette session qui s’est déroulée par visioconférence que le respect de la légalité internationale et africaine devrait être un impératif pour consacrer les ambitions des pays africains d’édifier une Organisation panafricaine forte qui se focalise sur les priorités du citoyen africain, en termes de stabilité, de développement économique, social et technologique et de lutte contre les menaces communes au continent africain, à l’instar du terrorisme, du trafic des êtres humains, de la migration et des effets du changement climatiques.

Le Représentant permanent du Royaume a réaffirmé que la priorité de l’UA pour faire taire les armes est de mettre un terme au soutien des mouvements séparatistes et la militarisation des milices en Afrique, ajoutant que la lutte sans merci contre les milices séparatistes et les groupes armés qui menacent la stabilité des pays africains, doit être la clef de voûte d’une Afrique stable et économiquement intègre.

M. Arrouchi a également ajouté, à cet égard, que les principes de bon voisinage et de non-ingérence, inscrits dans la Charte de l’ONU comme dans l’acte constitutif de l’UA, doivent être scrupuleusement respectés, notamment en s’abstenant d’utiliser le territoire national comme base arrière aux milices séparatistes armées pour mener des actions contre l’intégrité territoriale des pays voisins.

Dans une déclaration à la MAP, M. Arrouchi a souligné que la participation active et constructive de la délégation marocaine au sein du COREP et la détermination de faire respecter les décisions de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement, organe suprême de l’UA, ont toujours déjoué les manœuvres et visés politiques malintentionnées de ceux qui n’ont aucune plus-value à apporter à l’action africaine commune et qui se contentent de provoquer la polémique pour entraver le bon fonctionnement de l’Institution.

Le Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU a rappelé un passage du Discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion du 45ème anniversaire de la Marche Verte, dans lequel le Souverain souligne qu’« au niveau de l’Union Africaine : Grâce au retour du Maroc au sein de sa famille africaine, l’Organisation a clos, avec succès, le chapitre des manœuvres incessantes dont elle fut victime des années durant. Depuis lors, l’Union Africaine a adopté une approche constructive s’articulant autour d’un soutien plein et entier aux efforts déployés, en vertu d’un mandat exclusif par les Nations Unies, par son Secrétaire général et le Conseil de sécurité».


Tags : UA



Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador