MAP - Publié le Mardi 21 Janvier 2020 à 11:42

Le Maroc pourrait accompagner les pays africains pour accéder au marché européen et britannique (opérateur africain)


​Londres - Le Maroc pourrait bien accompagner les pays africains en matière d'acquisition d'expertise technique mais aussi les aider à accéder au marché européen et britannique, a relevé, lundi à Londres, Mamadou Maladho Diallo, entrepreneur social et président de la coopérative "Partenariat des jeunes pour le développement durable", active dans l'économie sociale et solidaire en Guinée Conakry.


Dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation au Sommet afro-britannique "Uk africa investment summit 2020" qui se tient dans la capitale britannique, M. Diallo a souligné que "le Maroc regorge d'une grande expertise en matière technique et compte déjà un grand marché en Europe", notant que "techniquement, le Maroc pourrait accompagner les pays africains pour améliorer leur production, mais aussi leur offrir accès au grand marché dont il dispose en Europe ou au Royaume-Uni". 

La Guinée compte aujourd’hui environ 6 millions de terres prêtes à l’exploitation agricole, mais elle fait toujours face à de nombreux problèmes techniques, a déploré l'opérateur économique, notant que le Maroc qui a affiché une "finesse" en matière de développement technique, pourrait transmettre son expertise aux autres pays africains dans ce domaine. 

Le Maroc est aussi connu pour le développement des techniques d'élevage et la diversité de ses espèces, poursuit M. Maladho Diallo, notant que la Guinée souhaite vivement tirer profit de "l’expertise marocaine" en la matière et "développer un partenariat gagnant-gagnant", alors que la plupart des engrais utilisés en Guinée proviennent du Maroc.

Les deux pays ont, d'ailleurs, déjà développé une coopération bilatérale qui apporte beaucoup de soutien aux opérateurs guinéens, notamment dans l'étude du sol et l’accompagnement technique, a-t-il conclu. 

Organisé par le Premier ministre britannique, Uk africa investment summit 2020 qui se tient en présence de seize dirigeants africains s'assigne pour objectifs d'élargir le panel des partenaires commerciaux du Royaume-Uni, après son départ de l'Union européenne à partir du 31 janvier 2020.

Il s'agit du tout premier sommet Royaume-Uni-Afrique de l'investissement, qui réunit des investisseurs et des chefs d'entreprises d'une vingtaine de pays africains, dont le Maroc.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Algérie | Afrique du Sud