Xinhua - Publié le Samedi 7 Novembre 2020 à 16:00

Le Maroc va construire la plus grande station de dessalement d'eau de mer en Afrique



Rabat - Le Maroc va construire à Casablanca la plus grande station de dessalement d'eau de mer en Afrique, a annoncé le ministre de l'Equipement et du transport, Abdelkader Amara. Intervenant en séance parlementaire jeudi, le ministre a fait savoir que cette station aura une capacité de production de quelque 300 millions de m3 par an, et devra alimenter la métropole en eau potable. "Un virage structurel pour notre pays", a fait observer le ministre, sans toutefois donner plus de détails concernant le début des travaux, le site qui abritera la station, ou encore le budget qui sera mobilisé.

La situation de pénurie hydrique au Maroc est alarmante. En effet, les indicateurs, les chiffres et les prévisions des instances compétentes sont dans le rouge. Le Royaume est le 23e État le plus menacé par les pénuries d'eau, selon le dernier rapport du World Resources Institute (WRI) qui a étudié la situation de 165 pays. Dans le royaume, les régions du sud, plus sèches, ne sont pas les plus à risque, mais d'autres zones du territoire, notamment les plus peuplées où l'agriculture est la plus développée, sont également aujourd'hui menacées. Ce qui présente de sérieuses menaces pour les populations. En fait, les ressources en eau sont actuellement évaluées à environ 500 m3/habitant/an, contre 2500 m3 en 1960. C'est dire que la crise est aiguë. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador