MAP - Publié le Mardi 8 Septembre 2020 à 11:20

Les acteurs du tourisme saluent l'inscription du Kenya parmi neuf pays ouverts à la fois au tourisme et aux voyages d'affaires


​Nairobi - Les acteurs du tourisme au Kenya ont salué l'inscription du pays par le magazine Forbes parmi neuf pays ouverts à la fois au tourisme et aux voyages d'affaires.


La Fédération du tourisme du Kenya (KTF), a estimé, à ce propos, que cette consécration constitue une confirmation du respect par le Kenya de tous les protocoles de santé et une reconnaissance que le pays est un lieu sûr pour les voyages d'affaires et les vacances.

"Le fait que le magazine Forbes ait choisi le Kenya parmi les neuf est un stimulant pour le moral", a déclaré le patron de la KTF, Mohammed Hersi, cité lundi par les médias locaux.

Hersi a ajouté que cette décision met en valeur les efforts déployés par le Kenya pour lutter contre la Covid-19, assurant que le nombre de touristes locaux et étrangers sont en augmentation, à un moment où le monde est aux prises avec les effets de la Covid-19.

Pour sa part, Sam Ikwaye, directeur général de la filiale de l'Association kényane des hôteliers et des traiteurs de la côte, a déclaré que l'inscription du pays est une approbation clé pour le secteur du tourisme, compte tenu des effets de la Covid-19 sur l'industrie et les professionnels. "Le Kenya est et reste une destination de choix pour les safaris et les vacances", a-t-il affirmé.

Le magazine Forbes a classé le Kenya aux côtés du Mexique, de la Turquie, des Maldives, de la Polynésie française, de l'Albanie, de la Macédoine du Nord et de la Serbie comme les pays ayant une bonne tendance à apprivoiser Covid-19.

Le pays est considéré comme une destination de choix en raison de ses exigences d'entrée clémentes. Les étrangers n'ont besoin que d'une preuve d'un certificat de test négatif Covid-19 effectué dans les 96 heures suivant leur arrivée.

La baisse actuelle des cas d'infections a également placé le pays dans une position favorable.

«Il est intéressant de noter que le Kenya a redémarré ses vols internationaux à destination et en provenance du pays le 1er août, et depuis lors, le nombre de cas a régulièrement diminué», lit-on dans l'article du magazine Forbes.


Tags : Kenya



Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador