MAP - Anass BELHAJ - Publié le Mardi 24 Décembre 2019 à 12:28

Maroc-Rwanda en 2019: la coopération passe à la vitesse de croisière


​Kigali - Les relations privilégiées unissant le Maroc et le Rwanda ont franchi un palier inédit en 2019, à la faveur d'intenses rencontres, d'accords bilatéraux, de visites et d'évènements importants balisant la voie à une coopération multiforme et mutuellement bénéfique.


Les liens entre Rabat et Kigali, qui se sont dévoilés dans toute leur particularité et leur profondeur après les visites effectuées par le président rwandais Paul Kagame au Maroc, en juin 2016, puis par la visite de SM le Roi Mohammed VI au Rwanda, en octobre de la même année, sont passés à la vitesse de croisière au cours de l’année qui s’achève avec la tenue de la première session de la Grande commission mixte entre les deux pays et l’annonce de l’ouverture très prochaine de l’ambassade du Rwanda au Maroc.

Mars dernier, une douzaine d’accords de coopération avaient été signés à Rabat entre le Maroc et le Rwanda à l’occasion de la première session de la Grande commission mixte entre les deux pays, dont les travaux avaient été présidés par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita et son homologue rwandais Richard Sezibera.

Ces accords, qui ont érigé un nouveau jalon dans le cheminement de la coopération bilatérale, touchent des domaines aussi variés que le commerce, l’industrie, l’environnement, le développement durable, l’énergie, le tourisme, l’éducation, la formation professionnelle, l’urbanisme, l’habitat et l’aménagement du territoire.

Au cours du même mois, le ministre rwandais des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a tenu à Rabat des entretiens axés sur les perspectives de la coopération bilatérale avec plusieurs responsables marocains, dont l’ancien ministre de la Santé, Anas Doukkali et le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki.

Deux mois avant la tenue de la Grande commission mixte, les deux pays avaient convenu de promouvoir la coopération bilatérale dans le domaine de la justice en signant à Kigali un mémorandum d’entente en vertu duquel il se sont engagés à renforcer leur coopération à travers l’échange des informations et des expertises et le partage des nouvelles législations relatives à l'amélioration de l'administration du système de justice.

En mai de la même année, l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR) et l'Agence rwandaise de régulation des services d'utilité publique (RURA), avaient signé à Kigali un mémorandum d’entente visant le développement de la coopération dans les domaines de la sûreté et de la sécurité radiologiques et nucléaires.

Ce mémorandum de coopération, qui s'étale sur une période de 5 ans, couvre l'échange des informations et expériences en matière de réglementation de la sécurité nucléaire et de gestion des déchets nucléaires et radioactifs, la gestion des situations d’urgence radiologique ou nucléaire ainsi que la formation et le renforcement des capacités dans le domaine de la sécurité nucléaire et radiologique.

En octobre, la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc (FISA) et l’Association rwandaise de l’industrie avicole (RPIA), avaient signé à Kigali un mémorandum d’entente portant sur le renforcement de la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’industrie avicole.

En vertu de cet accord, signé en marge de la 2è édition du Salon international de l’aviculture "Poultry Africa 2019", les deux parties ont convenu de partager leurs expériences en matière d’aviculture, par le biais de l’assistance technique, l’échange de bonnes pratiques et le renforcement des capacités.

Outre les accords bilatéraux, le Maroc a marqué de sa présence les principaux événements qu’a connus le pays des mille collines au cours de cette année, dont la commémoration du 25e anniversaire du génocide de 1994 et la commémoration du 25e anniversaire du Jour de la libération du Rwanda.

Sur Ordre de SM le Roi Mohammed VI, le Chef du Gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, avait pris part à Kigali à la commémoration du 25e anniversaire du génocide de 1994, qui coïncide avec le 7 avril de chaque année.

En marge de sa participation à cette commémoration nationale, le Chef du Gouvernement a remis un message écrit de SM le Roi Mohammed VI au président de la République du Rwanda, SE Paul Kagame, afin d’exprimer la solidarité du Maroc avec le peuple rwandais et réaffirmer sa forte détermination à consolider les relations maroco-rwandaises à tous les niveaux.

Au cours de son séjour au Rwanda, M. Saad Dine El Otmani a eu une série de rencontres et d’entretiens avec plusieurs responsables rwandais, dont le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. 

En juillet, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, avait représenté SM le Roi Mohammed VI à la cérémonie de commémoration du 25e anniversaire du Jour de la libération du Rwanda.

En marge de sa participation à cette fête nationale, M. Bourita avait été reçu en audience par le président de la République du Rwanda à qui il a remis un message écrit de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, portant notamment sur le renforcement du partenariat bilatéral, les questions africaines et celles relatives à l’Union africaine.

Lors du Sommet mondial sur le Genre, tenu en novembre dans la capitale rwandaise, la ministre de la Solidarité, du Développement social, de l'Egalité et de la Famille, Jamila Moussali, avait représenté SM le Roi Mohammed VI aux travaux de ce sommet international qui s’est déroulé pour la première fois en Afrique.

Durant sa visite au Rwanda, Mme. Moussali a eu des échanges et entretiens élargis avec plusieurs responsables rwandais, notamment la ministre rwandaise du Genre et de la Promotion de la famille, Soline Nyirahabimana, et la présidente de la Chambre des députés de la République du Rwanda, Donatille Mukabalisa.

En vue de hisser les relations maroco-rwandaises à un niveau supérieur, le Rwanda avait annoncé en juillet dernier l’ouverture prochaine de son ambassade au Maroc ainsi que la nomination de cheikh Saleh Habimana, l’ancien mufti de la République du Rwanda, en tant que nouvel ambassadeur du Rwanda à Rabat.

"Les visites effectuées par le président rwandais Paul Kagame au Maroc, en juin 2016, puis par le Souverain au Rwanda, en octobre de la même année, ont constitué un tournant majeur dans nos relations bilatérales et multilatérales, car nous avons renforcé depuis lors nos partenariats stratégiques, en concluant près d’une quarantaine d’accords dans des domaines clés comme l'agriculture, l'éducation, la santé et l'énergie entre autres", c’est en ces termes que le ministre d’Etat rwandais chargé des Affaires est-africaines, Olivier Nduhungirehe, a exprimé la profondeur des relations liant Rabat et Kigali.

Le responsable a déclaré à la MAP que sur le plan multilatéral, le Maroc et le Rwanda partagent aussi de nombreuses affinités, faisant remarquer qu’au sein de l’Union africaine, les deux pays soutiennent sans réserve la mise en œuvre de l'Agenda 2063, visant à transformer l’Afrique et à promouvoir les potentialités humaines, sociales, culturelles et économiques du continent.

"SM le Roi Mohammed VI, en tant que Leader de l’Union africaine sur la question de la Migration, et SE Paul Kagame, en tant que Leader de l’Union africaine sur la Réforme Institutionnelle, ont ainsi choisi d’apporter leur contribution à ce projet d’avenir", a-t-il poursuivi.

Et d’ajouter que l’ouverture prochaine de l’ambassade du Rwanda au Maroc, trois ans après l’ouverture de l’ambassade du Royaume à Kigali, scellera les relations privilégiées unissant les deux pays frères. 


Tags : Maroc, Rwanda


MAfrique | Algérie | Afrique du Sud