MAP - Publié le Jeudi 26 Septembre 2019 à 12:02

Marrakech: Ouverture des travaux du 6ème congrès africain de chimie clinique et médecine de laboratoire


​Marrakech -Les travaux du 6ème congrès africain de chimie clinique et médecine de laboratoire (Africa MedLab-2019) se sont ouverts, mercredi soir à Marrakech, en présence d’éminentes personnalités, marocaines et étrangères, de la médecine et de la recherche scientifique.


Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette conférence internationale d'envergure, qui rassemble des chercheurs du monde entier, vise à présenter les derniers développements en matière de gestion et de recherche dans le domaine de la chimie clinique et médecine de laboratoire et à trouver des solutions innovantes aux problèmes de santé en Afrique. 

S'exprimant à cette occasion, le président de la société marocaine de chimie clinique (SMCC), Layachi Chabraoui a mis en avant l'importance de cet événement scientifique qui jette la lumière sur l'état de santé en Afrique afin de répondre aux nouveaux défis.

L'organisation de ce congrès africain pour promouvoir la santé publique dans ce continent témoigne de l’intérêt que porte le Maroc au développement de l'Afrique et consacre son ouverture sur son environnement africain, a-t-il relevé. 

"Africa MedLab-2019" permettra de répondre, à travers ses différents ateliers scientifiques et sessions, à plusieurs questions et soucis liés notamment à la biologie clinique, l’hématologie, la bactériologie, la parasitologie, la biochimie et à la génétique, a-t-il indiqué. 

Soulignant l'importance du dépistage néonatal systématique pour la détection précoce des maladies rares et, par conséquent, la possibilité de leur prise en charge, il a noté que la question du dépistage demeure l'un des grands défis auxquels est confronté aujourd’hui l'Afrique, passant en revue l'expérience marocaine en la matière.

De son côté, le président de la Fédération internationale de la Chimie clinique (IFCC), Maurizio Ferrari, a salué l'engagement du Maroc en faveur de la médecine clinique et de l'amélioration de la santé publique.

Il a, aussi, appelé à renforcer la coopération internationale dans ce domaine et à travailler main dans la main au service de la santé et du développement de ce secteur vital. 

Pour sa part, le président de la Fédération africaine de la chimie clinique (AFCC), Rajiv Erasmus, a relevé que cette conférence, qui se tient tous les deux ans, est un événement très important pour l'Afrique car elle réunit plusieurs professionnels de laboratoire du monde entier afin de débattre et d'échanger autour de l'avenir de la santé dans le continent. 

Cette manifestation, qui encourage l'innovation et la recherche scientifique en matière de chimie clinique et médecine de laboratoire, permettra de dégager des conclusions et des recommandations importantes pour améliorer la qualité des soins de santé en Afrique, a-t-il ajouté. 

Initiée par la SMCC, cette rencontre de quatre jours connaît la participation de plus de 30 pays. Au menu figurent des ateliers, symposiums et des conférences, outre des programmes de coopération pour soutenir la chimie clinique et médecine de laboratoire en Afrique. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Algérie | Afrique du Sud