MAP - Publié le Vendredi 13 Mars 2020 à 12:15

Revue de la presse quotidienne internationale africaine du 13/03/2020


Dakar - Le conseil présidentiel sénégalo-gambien, le Grand barrage sur le Nil "La Renaissance" et la propagation du coronavirus sont les principaux sujets abordés par la presse africaine parue vendredi.


Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit que Dakar et Banjul ont procédé, jeudi, à la signature de cinq accords en marge de la deuxième session du conseil présidentiel entre les deux pays, dans les domaines de la justice, du commerce, de l'industrie et de la sécurité.

Selon le journal, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur Amadou Bâ et son homologue gambien Mamadu Tangara ont, d’un côté, paraphé trois documents.

De l’autre, poursuit la publication, le ministre gambien du commerce, de l’intégration régionale, de l’industrie et de l’emploi, Lamine Jobe a signé deux accords avec Aminata Asome Diatta et Moustapha Diop, respectivement ministre du commerce et ministre en charge de l’industrie du Sénégal.

En outre, deux feuilles de route ont été adoptées au terme de ce conseil afin de consolider les acquis et accélérer la mise en œuvre des engagements bilatéraux, renseigne le quotidien.

La première prend en compte la défense, la sécurité, la gestion des frontières et la protection de l’environnement, tandis que la seconde concerne les échanges économiques, la libre circulation des personnes et des biens.

De son côté, +Kritik+ s’intéresse aux nouveaux cas d’infection au covid-19 dans le pays, notant qu’avec deux patients déclarés guéris et pas moins de cinq cas déclarés positifs au coronavirus, jeudi, le Sénégal n’est plus à l’abri d’une propagation de l’épidémie dont les dernières infections à Touba (centre), sur l’épouse d’un émigré et les membres proches de la famille, testés positifs, renseignent des craintes nourries au niveau de la région médicale de Diourbel sur l’état réel de la maladie dans la ville sainte.

Les cinq autres membres de la famille de cet émigré, contrôlés positifs, ont tous chipé le fameux virus, indique le journal, relevant que cela porte le fardeau sénégalais à huit cas positifs en une journée.

En RD Congo, "Forum des As" revient sur la controverse créée par l'annonce d’un premier cas de coronavirus en RDC. “Voilà que le premier cas déclaré en terre rd congolaise donne lieu à un jeu malvenu de ping-pong entre le ministre de la Santé et le présumé congolais atteint du virus. Et les réseaux sociaux s'en mêlent à la rd congolaise (…) Sauf que le contexte terriblement anxiogène et ...tragique ne se prête pas à de la comédie”, relève l’éditorialiste.

“ Qui croire entre le membre du Gouvernement qui a annoncé mardi urbi et orbi le tout premier cas de Coronavirus en RDC et le présumé infortuné qui affirme se porter comme un... charme ? Qui croire entre le ministre de la Santé qui affirme que le "malade" est en isolement en lieu sûr et ce dernier qui argue du contraire ?”, se demande-t-il, appelant le gouvernement à “reprendre la main sur le terrain de la communication”.

Son confrère “L’Avenir” indique que le ministre de la Santé Eteni Longondo a exhorté les Congolais à “ne pas se fier aux fausses informations puisées sur les réseaux sociaux”, étant donné que seul le ministère de la Santé est habilité à communiquer sur l’épidémie de Coronavirus en RDC.

“Le premier cas est totalement pris en charge et il va bien. Peut-être que bientôt, après quelques jours, il va sortir. Il n’est pas condamné à mort”, rapporte l’auteur de l’article, citant le ministre de la santé.

En Ethiopie, la presse locale s'intéresse à la question du Grand barrage sur le Nil «La Renaissance» et au remaniement ministériel opéré par le Premier ministre Abiy Ahmed.

Revenant sur le Barrage «La Renaissance», +FANA BC+ rapporte que l’Ethiopie a dépêché des délégations de haut niveau dans différents pays pour les informer de sa position au sujet du Grand Barrage.

Une délégation conduite par la présidente Sahle-Work Zewde s’est rendue jeudi à Nairobi et a discuté avec le président kenyan Uhuru Kenyatta de la question du Barrage « La Renaissance», souligne le média éthiopien, ajoutant qu’une autre délégation conduite par l'ancien président Mulatu Teshome s'est également rendue en Europe pour rencontrer les hauts fonctionnaires de l'Union européenne (UE) et les États membres.

Sur le même sujet, +EZEGA.COM+ rapporte que l’Ethiopie devra présenter une nouvelle proposition sur le remplissage et l’exploitation du Grand barrage, qui sera prochainement soumise à discussion avec les pays en aval du Nil.

La nouvelle proposition a été rédigée conjointement par des membres du groupe de négociation éthiopien, des ingénieurs spécialisés de différentes universités et des experts juridiques relevant du Procureur général fédéral et du ministère des Affaires étrangères.

Citant un expert en relations publiques au ministère de l’irrigation et de l’énergie et de l’eau, le média relève que la nouvelle proposition de l’Ethiopie sera présentée pour discussion avec l’Egypte et le Soudan.

+ADDIS STANDARD+ s’intéresse quant à lui au léger remaniement ministériel en rapportant que la Chambre des Représentants du peuple a approuvé la nomination d'Adanech Abiebie au poste de procureur général, Liya Tadesse au poste de ministre de la Santé, Filsan Abdi, au poste de ministre de la Femme, de l'Enfance et de la Jeunesse, ainsi que Laqe Ayalew en tant que ministre des Revenus.

Au Gabon, +l'Union+ écrit que le gouvernement a déclaré le premier cas de Covid-19 au Gabon, "un compatriote âgé de 27 ans vivant au Gabon et ayant séjourné à Bordeaux en France.

Et de poursuivre qu’à son arrivée à Libreville le 8 mars 2020, il a été thermo flashe et ne présentait aucun symptôme, notant que le lendemain se plaignant de toux, de maux de gorge et de gêne respiratoire, il a été admis à l’hôpital des instructions des Armées Omar Bongo Ondimba et les résultats obtenus, jeudi, des échantillons prélevés sur le patient sont positifs au Covid-19.

Le gouvernement, ajoute la publication, a affirmé que l’état de santé du patient s’améliore progressivement et l’identification des personnes contacts est en cours.

Côté sport, le journal indique que la double confrontation Gabon-Gambie comptant pour les éliminatoires (3e et 4e journées) de la Can-2021 se jouera bien les 26 et 30 mars prochains. La Confédération africaine de football (CAF) a rejeté la demande de Banjul qui sollicitait un report de la rencontre en raison du probable forfait de 7 joueurs majeurs pour cause de Covid-19.

À Djibouti, la presse locale revient vendredi sur la réunion entre le président du Parlement, Muhammad Ali Hamad, et le représentant spécial du Secrétaire général, chef de la Mission d'assistance des Nations Unies en Somalie, James Aswan.

Le journal "Al-Qarn" écrit que les deux parties ont discuté de plusieurs questions, dont la coordination entre les Nations Unies et les parlements des pays de la région, l'évolution de la situation politique qui prévaut actuellement en Somalie et d'autres sujets d'intérêt commun. La publication révèlent par ailleurs que les deux parties ont confirmé que les programmes des Nations Unies pertinents ont grandement contribué au renforcement des capacités des parlementaires.

Au Kenya, les principaux quotidiens se font l'écho des directives du gouvernement interdisant aux fonctionnaires les voyages non essentiels dans les pays touchés par le coronavirus (Covid-19).

Dans une déclaration jeudi soir, le porte-parole du gouvernement, Cyrus Oguna, a en outre conseillé au public d'éviter également d'entreprendre tout voyage non essentiel.

Le gouvernement a également ordonné à toute personne rentrant d'un pays touché de s'isoler, même si elle ne présente aucun symptôme. "Aujourd'hui, le président a rencontré le Comité national d'intervention d'urgence pour recevoir un rapport d'étape sur la mise en œuvre des principales mesures de préparation et d'intervention entreprises jusqu'à présent", a déclaré Oguna.

M. Oguna a également déclaré qu'un exercice de simulation destiné à déterminer le niveau de préparation du pays pour traiter les cas de Covid-19, le cas échéant, serait effectué dimanche à l'hôpital Mbagathi, à Nairobi.

En Côte d'Ivoire, "Fraternité Matin" rapporte que le président de la République, président du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir), Alassane Ouattara, a invité les membres de sa formation politique à l’unité pour la poursuite de ses actions en équipes. « Je vous exhorte à poursuivre cette dynamique dans l’union, la démocratie et l’entête en espérant que vous porterez votre choix sur un bon chef d’équipe qui fera mieux qu'Alassane Ouattara et je serai là pour soutenir cette personne », a déclaré le chef de l'Etat, jeudi, lors la réunion du conseil politique élargi du RHDP, cité par la publication.

Sur un autre registre, "Le Temps" indique que le premier Salon international du café, dénommé SICAFE, initialement prévu entre les 16 et le 18 avril prochain, a été reporté pour les 03, 04 et 05 juin prochain. Relayant un communiqué du comité d'organisation, le quotidien souligne que cette "décision survient suite aux mesures préventives et de sécurité liées à l’épidémie du Covid-19 et qui recommandent la restriction des grandes manifestations et rassemblements de masse". 

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que Deux cas confirmés de coronavirus ont été recensés au Ghana.

Il s'agit de deux personnes qui revenaient au Ghana de Norvège et de Turquie", a précisé le ministre de la Santé Kwaku Agyeman-Manu, cité par le quotidien, notant que leur "état est stable" et que la situation est "sous contrôle".

Côté sport, +Ghanaian Times+ écrit que l'Association Ghanéenne de Football (GFA) a décidé de maintenir le calendrier de toutes les compétitions, alors le débat sur le virus COVID-19 est l’actualité brulante qui secoue le monde du sport.

Au Mali, +L'indépendant+ rapporte que neuf soldats nigériens ont été tués jeudi dans une attaque à Ayorou, près de la frontière malienne, à 200 km au nord-ouest de Niamey, menée par des assaillants qui ont été ensuite neutralisés.

Et d'ajouter que la région de Tillabéri, qui abrite Ayorou, est située dans la zone des trois frontières Niger-Mali-Burkina. La circulation des motos y est interdite de jour comme de nuit depuis janvier afin de contrôler les incursions des groupes armés opérant généralement sur des deux-roues

En Afrique du Sud, +Business Day+ écrit que le géant pétrochimique Sasol, qui a perdu plus de 76 milliards de rands cette semaine, accélérera et étendra son programme de cession d'actifs en vue de garantir que l'entreprise soit rentable même avec la chute des prix du pétrole.

Sasol a été frappée par «un ensemble sans précédent de défis simultanés» dus à la pandémie de la Covid-19 et à la baisse du prix du pétrole. ces défis surviennent à un moment où la société a atteint un niveau d'endettement alarmant alors qu'elle continue de mettre en place un projet controversé aux Etats-Unis dont les coûts ont dépassé 45 pc de son budget, indique le journal.

+Independent Online+ revient sur le problèmes des infrastructures d'accueil pour les ressortissants sud-africains qui seront rapatriés de Chine. Le journal fait savoir que les 122 Sud-Africains qui devraient arriver vendredi seront placés en quarantaine dans la province de Limpopo.

"Nous avons examiné 84 autres sites, mais plusieurs facteurs ont fait qu'ils n'ont pas été sélectionnés. Ce nombre a été réduit à trois sites satisfaisant aux conditions requises, mais le site de Limpopo était le plus adequat et a répondu à toutes les exigences", a dit le ministre sud-africain de la Santé, Zweli Mkhize, signalant que l'un des éléments qui ont déterminé le choix de ce site est qu'il se trouve loin des autres communautés.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador