MAP - Publié le Mardi 21 Janvier 2020 à 11:45

Revue de la presse quotidienne internationale africaine du 21/01/2020


Dakar - Le Sommet Royaume-Uni-Afrique sur l'Investissement, la visite du haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'homme en RDC et la lutte contre le terrorisme au Mali sont les principaux sujets abordés et commentés par la presse africaine parue mardi.


Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit qu'entre le Sénégal et la Grande Bretagne, les relations d’amitié et de coopération ne cessent de se consolider au fil des ans, ajoutant que le président Macky Sall et le premier ministre britannique Boris Johnson entendent les renforcer davantage.

Au cours d’un entretien en marge du Sommet Royaume-Uni/Afrique, lundi à Londres, les deux chefs d’Etat l’ont réaffirmé, indique le journal, ajoutant que Macky Sall a estimé que « ce sommet sur l’investissement en Afrique est une excellente initiative. J’ai tenu à y participer personnellement pour marquer ma volonté de renforcer avec vous les relations d’amitié et de coopération entre nos deux pays ».

Dans l’actualité sportive, les journaux de la place focalisent sur le tirage au sort des éliminatoires africaines au Mondial 2022 de football.

Dans ce sens, le journal +AS+ rapporte sous le titre « Le Sénégal connait ses adversaires aujourd’hui », que les différentes équipes engagées dans les qualifications pour la Coupe du monde 2022 au Qatar connaitront ce soir leurs adversaires.

Après avoir dévoilé les chapeaux dimanche, la Confédération africaine de football (CAF) a prévu de procéder au tirage dans la capitale égyptienne, indique le journal, notant que premier sur le continent africain sur les derniers classements Fifa, le Sénégal est logé dans le pot 1 et comme adversaires il peut se retrouver dans la même poule que la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, la Mauritanie ou encore l’Angola.

Au Gabon, +l'Union+ indique que le gouvernement a démenti dans un communiqué certaines informations circulant sur les réseaux sociaux selon lesquelles il y a dans le pays une vague d’enlèvement d’enfants, notant que selon le gouvernement, depuis quelques jours, des messages des plus alarmistes sur une supposée vague de disparitions d’enfants inondent les réseaux sociaux et sont repris par certains médias en ligne, sans vérification aucune.

Et d’ajouter que ces messages et articles ont pour effet d’alimenter de façon irrationnelle et irresponsable une certaine psychose au sein de la population, affirmant qu’il n’y a actuellement au Gabon aucune vague d’enlèvements d’enfants.

Côté sport, la publication indique que le coureur italien de Cofidis, Attilio Viviani, a remporté lundi la première étape de la Tropicale Amissa Bongo entre Bitam (Gabon) et Ebolowa au Cameroun(150), endossant ainsi le maillot jaune.

Au Rwanda, les quotidiens locaux consacrent leur Une de mardi à la participation du président rwandais, Paul Kagame, au premier sommet sur l'investissement entre l’Afrique et le Royaume-Uni, dont les travaux ont été lancés lundi à Londres.

Le quotidien +The New Times+ écrit que le président rwandais, qui conduit une délégation de haut niveau à ce sommet, a assisté à la séance d'ouverture de cet évènement visant à renforcer le partenariat économique et commercial entre le Royaume-Unis et les pays africains, indiquant que le chef de l’Etat devrait participer, en marge du sommet, à une session sur le commerce et l'investissement.

Citant un communiqué de la présidence, le journal ajoute que de nombreuses entreprises opérant au Rwanda prennent part à ce sommet, dont Bank of Kigali, Urwibutso, Mara Phones, Rwanda Finance Ltd et Water Access Rwanda.

Son confrère +Kigali Today+ rapporte que UK Aid a annoncé, lors de la première journée du sommet Royaume-Uni-Afrique, accordera un financement de 6 millions de livres sterling au profit de Access to Finance Rwanda (AFR), est une organisation rwandaise à but non lucratif.

A Djibouti, la presse locale focalise son attention sur le coup d'envoi de la Semaine nationale de l’action sociale, placée cette année sous le signe « L’entraide et la solidarité au service du développement social », soulignant que l’action sociale est devenue l'un des critères majeurs pour mesurer le niveau de progrès social des individus.

Citant la ministre des Affaires sociales, la presse rapporte que l’action sociale, les initiatives de solidarité et l’élimination de la pauvreté figurent en tête des priorités de la politique adoptée par le président de la République, Ismaïl Omar Guelleh.

Lors du lancement de cet évènement dimanche, le ministre d'État chargé de la Décentralisation a déclaré que le lancement des activités de cet évènement national dans la région d'Arta reflète les efforts déployés par le gouvernement pour le renforcement de la politique de décentralisation qui, selon lui, exige des efforts continus et une étroite coopération entre les différentes institutions de l'État.

En RD Congo "Forum des As" indique que la haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, est attendue à Kinshasa le 24 janvier pour trois jours de discussions qui se concluront par une rencontre avec le président Tshisekedi le lundi 27 janvier.

"La visite de la haut-commissaire des droits de l'homme va débuter à Bunia, dans la province de l'Ituri, le jeudi 23 janvier. Durant son séjour à Bunia, elle visitera un camp de personnes déplacées par les violences impliquant les groupes Lendu et Hema (…) Elle ne manquera pas de rencontrer les victimes de torture et de violences sexuelles, ainsi que des responsables locaux", relève le journal.

“L'Avenir” aborde les réactions à la déclaration du président congolais, Félix Tshisekedi, qui a menacé de dissoudre le parlement en cas de persistance de la crise. Patrick Nkanga Bekonda, rapporteur du Bureau politique du PPRD, parti de Joseph Kabila, pense que le président de la République peut remercier et remplacer tous les ministres qui reçoivent des instructions pour aller à contre courant de sa vision, et ce, sans aller à une dissolution de l’Assemblée nationale dont les « conditions pour sa mise en œuvre sont très complexes », rapporte le journal.

Patrick Nkanga a affirmé qu’il n’y a jamais eu de réunions au PPRD et au FCC (plateforme politique dont fait partie le PPRD) où on a demandé à des ministres de saboter l’action du gouvernement, relève l’auteur de l’article.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ s'intéresse au Sommet afro-britannique de l'investissement «Uk africa investment summit 2020» qui se tient à Londres, en focalisant sur les entretiens du vice-premier ministre éthiopien, Demeke Mekonnen, avec le secrétaire au développement international du Royaume-Uni, Alok Sharma.

Les infrastructures, l'agriculture, la préservation de l'environnement et le changement climatique, ont été au centre des entretiens entre les responsables des deux pays, souligne le média éthiopien.

Le vice-premier ministre Demeke a réaffirmé l'engagement de l'Ethiopie à renforcer sa coopération avec le Royaume-Uni, écrit +FANA BC+, notant que Sharma a, pour sa part, réitéré le soutien du gouvernement britannique aux réformes en cours en Ethiopie.

En Côte d'Ivoire, "Fraternité Matin" rapporte que le Président ivoirien Alassane Ouattara, a pris part, lundi à Londres, à l'ouverture du Sommet Royaume-Uni – Afrique sur l’Investissement.

Organisé par le Premier Ministre du Royaume – Uni, M. Boris Johnson, ce Sommet a réuni des Chefs d’Etat et de Gouvernement africains, des entreprises et des Institutions internationales, pour présenter les opportunités d’investissements en Afrique.

Sur un autre registre, "Soir Info" indique que le bureau de l'Assemblée nationale de Côte d’Ivoire a levé lundi l'immunité parlementaire de Guillaume Soro, l'ex-président de l'Assemblée nationale, et de cinq députés ivoiriens, accusés d’atteinte à l’autorité de l’Etat, une procédure qui ouvre la voie à un jugement de ces élus.

Guillaume Soro est poursuivi pour atteinte à l’autorité de l’Etat, complicité de détournement de deniers publics, de recel de détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux, tandis que les autres députés sont accusés de "trouble à l’ordre public, diffusion de nouvelle fausse et atteinte à l’autorité de l’Etat".

Au Mali +L'essor+ indique en citant le Chef de l'Etat ,Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), dans son discours à la Nation à l'occasion de la fête de l'armée du 20 janvier que près de 200 terroristes ont été neutralisés et des centaines de suspects interpellés en 2019 .

"Nos forces de défense et de sécurité payent certes un lourd tribut à l'insécurité. Mais il n'y a aucun doute qu'elles montent en capacité", a poursuivi le chef de l'Etat malien, ajoutant que c'était la "preuve que nos soldats s'habituent de plus en plus à la guerre asymétrique et qu'ils en maîtriseront l'art très bientôt".

Il a souligné que l'année 2019 était "une année d'épreuves et de douleurs par le sang versé des nôtres, dans les rangs de nos civils comme de nos militaires".

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que la commission électorale affirme que l'acquisition d'un nouveau système biométrique de gestion des électeurs (BVMS) et l'établissement d'un nouveau registre des électeurs permettront au pays d'économiser 173,07 millions cedis par rapport à la modernisation du système actuel.

Le coût de maintenance de l'ancien système biométrique est estimé à 74,36 millions de dollars, alors que pour acquérir un nouveau BVMS, il faut mobiliser 56 millions de dollars.

«Cela comprend les kits d'enregistrement biométrique des électeurs (BVR) et les dispositifs de vérification biométrique (BVD)», a expliqué la commission électorale.

Son confrère, +Ghanaian Times+ s’intéresse au Sommet afro-britannique "Uk africa investment summit 2020" qui se tient dans la capitale britannique, en présence de seize dirigeants africains

Ce sommet s'assigne pour objectifs d'élargir le panel des partenaires commerciaux du Royaume-Uni, après son départ de l'Union européenne à partir du 31 janvier 2020, souligne la publication. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador