MAP - Publié le Samedi 25 Janvier 2020 à 12:22

Revue de la presse quotidienne internationale africaine du 25/01/2020


Dakar - L'aménagement du territoire et la menace écologique au Sénégal, les mesures de prévention contre coronavirus en Ethiopie, le processus de normalisation des relations entre Rwanda et Ouganda et le Forum économique mondial de Davos sont, entre autres, les sujets phares ayant attiré l'attention de la presse africaine parue samedi.


Au Sénégal, l'aménagement du territoire et la menace écologique figurent parmi les sujets dominant l'actualité abordée par la presse locale.

Le quotidien à grand tirage +Le Soleil+ consacre sa Une aux travaux du Conseil présidentiel sur l’aménagement du territoire, tenu vendredi à Dakar.

Les villes de Kédougou, de Matam et de Podor sont des localités éloignées et dépourvues d’infrastructures. Le chef de l’Etat Macky Sall compte les développer pour leur faire jouer un rôle de métropoles d’équilibre, écrit la publication notant que cette décision figure parmi les recommandations du Conseil présidentiel sur le Plan national d’aménagement et de développement territorial.

Sur un autre registre, +L’Observateur+ zoome, à travers une enquête, sur la situation écologique du pays.

Sous le titre « Bombes écologiques à Dakar et à Bandia », le journal enquête sur « 2 catastrophes qui menacent le Sénégal », faisant état à ce sujet notamment de la pollution à l’hydrocarbure qui menace la cité dakaroise de l’Atlantique et de la nécessité d’ « une inspection réelle sur les 18 km traversés par les pipelines qui datent de 1963 afin que ce problème soit résolu définitivement ».

Le quotidien +L’As+ publie, quant à lui, un entretien avec le ministre de l’éducation nationale, Mamadou talla, qui souligne, devant la menace de grève des enseignants, la disposition du gouvernement à dialoguer et à trouver des solutions aux problèmes posés.

Au Gabon, +l'Union+ s’intéresse aux rumeurs sur une vague d’enlèvements d’enfants dans le pays. Il écrit que barricades sur la voie publique, cours interrompus, lynchage ayant causé la mort, sous l’empire de la rumeur –amplifiée par les réseaux sociaux- autour d’enlèvements supposés d’enfants, portant à son comble la psychose apparue voilà une semaine.

Et d’ajouter que Libreville a vécu une folle journée hier de quoi susciter la réaction vigoureuse des autorités politiques et judiciaires, notant que les autorités ont dénoncé hier l’ampleur prise par les rumeurs d’enlèvements d’enfants et réaffirmé encore une fois qu’il n’existe aucune vague d’enlèvements d’enfants au Gabon.

Côté sport, la publication s’arrête sur la 24e Coupe d’Afrique des nations de handball (Tunis 16-26 janvier), indiquant que la revanche attendue du Gabon sur le Maroc n'a pas eu lieu. Hier, au gymnase de Radès, les Panthères ont perdu le duel des fauves devant les Lions de l'Atlas (27-31).

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ revient sur le dispositif préventif mis en place à l'aéroport international Bole d'Addis-Abeba pour faire face au coronavirus qui a fait une vingtaine de morts en Chine.

Parmi les mesures prises figurent le contrôle des températures des passagers à l'arrivée à l'aéroport de la capitale et un éventuel dépistage des symptômes du virus, souligne notamment le média éthiopien qui cite les autorités sanitaires.

Au Rwanda, le journal +Kigali Today+ rapporte que Kigali a appelé le gouvernement ougandais à prendre des mesures pour mettre fin aux « déclarations incendiaires » des responsables ougandais qui retardent le processus de normalisation des relations bilatérales et la mise en œuvre de l'accord de paix de Luanda.

Le quotidien indique que le ministre d’État ougandais aux Affaires étrangères chargé de la coopération régionale, Philemon Mateke, a attaqué directement le gouvernement rwandais dans deux tweets diffusés jeudi et vendredi, notant que le responsable ougandais a critiqué la signature par Kampala d’un accord de paix avec Kigali tout en qualifiant de « diable » le gouvernement rwandais.

Selon la publication, les déclarations irresponsables de certains responsables ougandais sont contraires avec le contenu de l’accord signé entre le Rwanda et l’Ouganda en août dernier pour mettre fin aux tensions et menacent le futur des relations entre les deux voisins.

Sur un autre registre, le quotidien +The New Times+ écrit que le ministère des Infrastructures a annoncé qu'il prévoit de mobiliser près de 1,5 milliard de dollars en vue de connecter environ 3,8 millions de foyers au réseau électrique national d'ici 2024.

Le journal ajoute que la mobilisation de ces fonds permettra au Rwanda d’atteindre un taux d’électrification de 100% d’ici quatre ans et de parvenir ainsi à un accès universel à l’électricité.

Au Ghana, +Daily Graphic+ s'intéresse à la participation du président, Nana Akufo Addo, au Forum économique mondial de Davos.

Le chef d’Etat a relevé que le plus gros problème pour le Ghana et le continent africain est de trouver du travail pour les jeunes, notant que le secteur public ne peut pas employer tous les jeunes.

Et de noter que son administration a mis l'accent sur l’entreprenariat des jeunes, afin qu'ils puissent travailler pour eux-mêmes et créer des emplois pour les autres.

Son confrère, +Ghanaian Times+ jette la lumière sur le classement du Ghana dans l’indice de perception de la corruption publié par Transparency International pour apparaitre au 80è range.

A Djibouti, le quotidien +La Nation+ rapporte que le parlement djiboutien vient de créer un groupe parlementaire chargé de la population et le développement, indiquant que le lancement de cette nouvelle unité a été annoncé lors d'une rencontre organisée par le parlement en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP).

Citant le président de l’assemblée nationale, Mohamed Ali Houmed, le journal écrit que ce nouveau groupe parlementaire aura pour mission « la promotion et la protection des droits fondamentaux des populations ».

D’après la publication, il s’agit notamment de promouvoir l’accès à l’éducation et à la santé, de soutenir et d’encourager la planification familiale ainsi que les actions de lutte contre la pauvreté. 





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador