MAP - Publié le Mardi 22 Septembre 2020 à 10:55

Revue de la presse quotidienne internationale maghrébine


​Tunis - La presse maghrébine aborde, mardi, plusieurs sujets relatifs notamment à la hausse croissante du nombre de cas de contamination par le nouveau coronavirus au cours des derniers jours en Tunisie et en Mauritanie.


"La Presse de Tunisie" met en garde contre une "situation épidémiologique critique" ces derniers jours, faisant état de 22 décès en 48 heures pour un total de 155 décès depuis le début de la pandémie. 

Pis, 1.166 nouveaux cas de contamination au virus SarsCov-2 sont recensés en 24 h jusqu'à dimanche dernier, fait-il savoir, précisant que le total général est de 9.736 cas.

Il estime qu'en conséquence, c'est une phase difficile que traversent les instances sanitaires et les médecins chargés de contrôler la propagation du virus en Tunisie.

Il avertit que La grippe saisonnière qui arrive chaque année avec l’automne risque cette année de compliquer les choses, notant qu’avec l’accélération de la pandémie et la hausse des cas de contamination, le virus de cette grippe, dont les symptômes sont similaires à ceux du coronavirus "ne fera qu’ajouter à la situation de panique et d’anxiété générée par la pandémie qui ne veut toujours pas nous lâcher".

Si la hausse des contaminations et des décès est en train de suivre aujourd’hui une courbe ascendante, c’est bien en raison du relâchement observé au niveau des gestes barrières dans les espaces publics, les regroupements et les cérémonies de mariage, déplore-t-il.

Il considère que le croisement des deux virus (virus de la grippe saisonnière et le coronavirus) au cours de la saison automnale et hivernale va augmenter doublement le risque, notamment pour les personnes vulnérables souffrant de maladies chroniques.

Il juge nécessaire de se faire vacciner contre le virus de la grippe saisonnière pour cette catégorie de personnes afin de les protéger des formes graves de l’infection Covid-19.

Pour sa part, "Le quotidien" fait observer que la succession des bulletins épidémiologiques annonçant une forte et inédite recrudescence des cas de Covid-19 en Tunisie angoisse beaucoup de parents qui voient déjà le spectre du scénario planer au-dessus de leurs têtes et pour cause: la peur de voir les choses échapper au contrôle et le virus se propager dans les établissements scolaires.





Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador