MAP - Publié le Jeudi 19 Novembre 2020 à 13:38

Un journal angolais se fait l’écho de la condamnation de l’incursion du «polisario» à El Guergarat


Luanda - Le journal «Portal De Angola» s’est fait, mardi, l’écho de la condamnation par le Maroc de l’incursion illégale des milices du «Polisario», depuisºle 21 octobre dernier, dans la zone tampon de Guergarate, dans le but de procéder sciemment et délibérément à l’interruption de la circulation civile des personnes et des marchandises.


Les milices du «polisario» sont entrées illégalement dans cette zone et ont perpétré des actes de provocation, de banditisme, de brigandage et de harcèlement physique et moral des usagers de cet axe routier, rapporte le journal, citant la position du Maroc. 

«Elles ont également procédé de manière orchestrée et préméditée à des actes d’intimidation inacceptables des observateurs militaires de la Minurso, qui s’inscrivent dans le stratagème du +Polisario+ et de ses mentors consistant à critiquer, discréditer et attaquer cette Mission des Nations Unies, en violation de la doctrine et des principes de l’ONU», souligne-t-on. 

Et d’ajouter que «cette incursion, qui transgresse la légalité internationale, constitue une violation manifeste de l'accord militaire et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies, ainsi qu’un mépris manifeste des appels lancés par le Secrétaire général des Nations Unies aux principaux acteurs de la communauté internationale». 

Le Royaume du Maroc «ne tolérera jamais une modification du statut juridique et historique de cette zone tampon, en attendant de parvenir à une solution politique, pragmatique et durable au différend régional sur le Sahara marocain», écrit Portal De Angola. 


Tags : polisario



Nouveau commentaire :
Twitter

MAfrique | Revue de presse africaine | Mirador